Recherche pour "Sandford Fleming"

Afficher 1-4 de 4 résultats
Article

Heure avancée au Canada

Au Canada, l’heure avancée, ou heure d’été, est la pratique qui consiste à avancer les horloges d’une heure le deuxième dimanche de mars et à les reculer d’une heure le premier dimanche de novembre. Le Canada possède six fuseaux horaires normaux ayant chacun une abréviation (par ex. HNP pour heure normale du Pacifique ou HNR pour heure normale des Rocheuses). Pendant la période où s’applique l’heure avancée, de mars à novembre, les abréviations peuvent devenir HAP, HAR, etc. Les limites des fuseaux horaires normaux ne correspondent pas nécessairement aux zones de l’heure avancée. Par exemple, le fuseau horaire des Rocheuses comprend une partie du nord-est de la Colombie-Britannique durant l’été, mais pas pendant l’hiver (voir la carte ci-dessous). Les limites changent parce que certaines municipalités ont choisi de ne pas appliquer l’heure avancée. La Saskatchewan applique l’heure normale du Centre tout au long de l’année, et, depuis 2020, le Yukon suit l’heure avancée du Pacifique, connue aussi comme l’heure normale du Yukon, à longueur d’année.

Article

Fuseaux horaires et heure légale

On trouve au Canada six fuseaux horaires, lesquels couvrent au total quatre heures et demie. D’ouest en est, il s’agit des fuseaux horaires du Pacifique, des Rocheuses, du Centre, de l’Est, de l’Atlantique et de Terre-Neuve. Du premier dimanche de novembre au second dimanche de mars, ces zones correspondent à « l’heure normale », et sont abrégées des façons suivantes : HNP, HNR, HNC, HNE, HNA et HNT. Du second dimanche de mars au premier dimanche de novembre, la plupart des provinces et territoires canadiens suivent « l’heure avancée », ou heure d’été. Les abréviations sont ainsi ajustées en conséquence : HAP, HAR, HAC, HAE, HAA et HAT. Les frontières des fuseaux de l’heure normale, cela étant dit, ne correspondent pas nécessairement aux zones de l’heure avancée. Par exemple, le fuseau des Rocheuses comprend une portion du nord-est de la Colombie-Britannique pendant l’été, mais pas en hiver (voir cartes ci-dessous). Les frontières des fuseaux horaires, en effet, changent selon que certaines municipalités désirent ou non adopter l’heure avancée. De façon semblable, la Saskatchewan suit l’heure normale du Centre à longueur d’année, et, depuis 2020, le Yukon suit l’heure avancée du Pacifique, connue aussi comme l’heure normale du Yukon, à longueur d’année.

.

Article

Histoire du chemin de fer au Canada

Le développement des chemins de fer à vapeur au 19siècle a révolutionné les transports au Canada et a joué un rôle intégral dans l’édification du pays. Les chemins de fer ont également joué un rôle intégral dans le processus d’industrialisation, dans l’ouverture de nouveaux marchés et dans le rapprochement des régions, tout en créant une demande de ressources et de technologie. La construction de chemins de fer transcontinentaux, comme le Canadien Pacifique, a permis l’établissement de colonies dans l’Ouest, et a joué un rôle important dans l’expansion de la Confédération. Cependant, les chemins de fer ont aussi eu un effet de division, puisque le public a en alternance louangé et critiqué l’implication des gouvernements dans la construction des chemins de fer et l’ampleur des subventions offertes aux compagnies ferroviaires.

Ce texte est l’article intégral sur l’histoire du chemin de fer au Canada. Si vous souhaitez lire un résumé en langage simple, veuillez consulter : Histoire du chemin de fer au Canada (résumé en langage simple).

Article

Chemin de fer du Canadien Pacifique

La compagnie de chemin de fer du Canadien Pacifique (CP) a été constituée en personne morale en 1881. Sa vocation, à l’origine, est de construire un chemin de fer transcontinental, comme promis à la Colombie-Britannique  lors de son entrée dans la Confédération (voir Histoire du chemin de fer au Canada ). Le chemin de fer, achevé en 1885, relie l’est du Canada à la Colombie-Britannique, en plus de jouer un rôle important dans le développement de la nation. Bâti dans des conditions dangereuses par des milliers de travailleurs, dont 15 000 travailleurs temporaires chinois , le chemin de fer facilite la communication et le transport à travers tout le pays. Au cours de sa longue histoire, le CP diversifie ses activités. En effet, il ouvre des hôtels , lance des compagnies maritimes et aériennes, et développe des entreprises minières et de télécommunication (voir Industrie du transport maritime ; Industrie du transport aérien). En 2001, le CP se divise en cinq compagnies distinctes et indépendantes, et la compagnie de chemin de fer du Canadien Pacifique redevient, comme elle l’était à l’origine, une compagnie ferroviaire. Le CP comme on le connaît aujourd’hui possède 22 500 km de voies ferrées au Canada et aux États-Unis. Il s’agit d’une société cotée en bourse. Ses titres se négocient à la Bourse de Toronto et à celle de New York sous le symbole CP. En 2020, le CP a déclaré un revenu total de 7,71 milliards de dollars.

Cet article est l’article complet sur le chemin de fer du Canadien Pacifique. Si vous souhaitez lire un résumé en langage simple, veuillez consulter : Chemin de fer du Canadien Pacifique (résumé en langage simple) .