Recherche pour "Somme"

Afficher 1-6 de 6 résultats
Éditorial

Vancouver en vedette : Assassinat d’un héros dans une rue de Vancouver

Aux petites heures d’une matinée d’octobre en 1922, le gendarme Robert McBeath vient d’arrêter un conducteur en état d’ivresse sur la rue Granville. C’est une tâche de routine pour ce gendarme de vingt-quatre ans, mais elle va lui coûter la vie, cette vie qu’il a risquée quelques années plus tôt dans des circonstances qui lui valurent la Croix de Victoria, lors de la bataille de la Somme.

Article

Corps expéditionnaire canadien

Le Corps expéditionnaire canadien est la force d’armée formée par le Canada pour servir outremer pendant la Première Guerre mondiale. Environ 630 000 Canadiens sont enrôlés (de façon volontaire, pour la plupart) entre 1914 et 1918 et deviennent soldats, infirmiers, docteurs ou membres du personnel forestier ou ferroviaire. Plus de 243 000 de ceux-ci seront tués ou blessés pendant la guerre.

Article

Royal Newfoundland Regiment

Le Newfoundland Regiment a été créé en septembre 1914 et a servi en Europe durant la Première Guerre mondiale. Il a été renommé Royal Newfoundland Regiment en 1918. Le régiment a combattu dans la campagne de Gallipoli (ou des Dardanelles), ainsi qu’en France et en Belgique. Il a subi de lourdes pertes durant la bataille de Beaumont-Hamel, le 1er juillet 1916 où plus de 80 % des hommes du régiment ont été tués ou blessés. Le régiment a été dissous en 1919. En 1949, après l’entrée de Terre-Neuve dans la Confédération canadienne, le Newfoundland régiment a été rétabli en tant que régiment de réserve du Corps d’infanterie royal canadien.

Article

Alexander George Edwin Smith

Alexander George Edwin Smith, chef cayuga, agriculteur, soldat, héros de guerre (né le 14 août 1879 dans la réserve des Six Nations de la rivière Grand; décédé le 21août 1954 à Buffalo, dans l’État de New York, aux États‑Unis), était un ancien combattant de la Première Guerre mondiale. Il a servi, avant‑guerre, comme officier dans la Milice, a été nommé lieutenant d’infanterie dans le Corps expéditionnaire canadien (CEC) et a reçu la Croix militaire pour ses actions héroïques sur le front de l’Ouest.

Article

John Shiwak

John Shiwak (Sikoak), chasseur, trappeur et soldat inuit (né en février ou en mars 1889 à Cul-de-Sac, près de Rigolet au Labrador ; décédé le 21 novembre 1917 près de Masnières, en France). John Shiwak est l’un des quelque 60 hommes du Labrador à s’être joint à l’armée pendant la Première Guerre mondiale. Il est rapidement devenu l’un des meilleurs éclaireurs et tireurs d’élite du front ouest.

Article

Première Guerre mondiale

La Première Guerre mondiale de 1914-1918 a été le conflit le plus sanglant de l’histoire du Canada, coûtant la vie à plus de 61 000 Canadiens. Elle a effacé la vision romantique de la guerre, introduit le massacre à grande échelle et instillé une crainte de l’engagement militaire qui s’est poursuivie jusqu’à la Deuxième Guerre mondiale. Cependant, les grands accomplissements des soldats canadiens sur des champs de bataille comme Ypres, Vimy et Passchendaele ont insufflé un sentiment de fierté nationale et l’idée que le Canada pouvait prendre sa place sur la scène internationale, indépendamment de l’Empire britannique. La guerre a aussi approfondi les divisions entre le Canada anglais et le Canada français, et marqué le début des grandes interventions de l’État dans la société et l’économie.