Recherche pour "Tecumseh"

Afficher 1-3 de 3 résultats
Article

Tecumseh

Tecumseh, chef shawnee, dirigeant d’une confédération de Premières Nations, chef militaire pendant la guerre de 1812 (né vers 1768 dans le centre-sud de l’Ohio; mort le 5 octobre 1813 près de Moraviantown [Thamesville, en Ontario]). Tecumseh est le chef de la confédération des Premières Nations mise sur pied pour résister à l’intrusion des Américains sur les terres autochtones à la fin du 18e et au début du 19e siècle. Lorsque la guerre de 1812 éclate entre les États-Unis et la Grande-Bretagne, Tecumseh et la confédération s’allient avec les Britanniques. Le chef sera tué lors de la bataille de la Thames, en 1813. On se rappelle Tecumseh comme d’un guerrier autochtone respecté et d’une figure importante de la guerre de 1812. Sa mort marque la fin de toute véritable résistance dans le Nord-ouest américain, mais les Autochtones n’en poursuivent pas moins leur combat pour leurs terres et leurs droits.

Article

Guerre de 1812

La guerre de 1812, qui a duré jusqu’en 1814, fait référence au conflit militaire qui a opposé les États-Unis à la Grande-Bretagne. Comme colonie britannique, le Canada a été entraîné dans la guerre de 1812 et envahi à maintes reprises par les Américains. La guerre a été menée dans le Haut-Canada, le Bas-Canada, dans la région des Grands Lacs et le long de la côte de l’Atlantique, ainsi qu’aux États-Unis. Le traité de Gand (1814), qui a mis fin à la guerre, consacre essentiellement le statu quo. Cependant, la guerre a su marquer le Canada. D’une part, elle a contribué à la montée du sentiment national, notamment parce que ce sont principalement les soldats civils qui ont repoussé l’envahisseur. D’autre part, elle a nui à la relation d’alliance entre les Canadiens et les Britanniques, et les Premières Nations, puisque ces dernières ont perdu non seulement de nombreux guerriers (dont le grand Tecumseh), mais également tout espoir d’arrêter la conquête américaine vers l’ouest. En outre, leur contribution a rapidement été oubliée par leurs alliés (voir Participation des Premières Nations et des Métis à la guerre de 1812).