Recherche pour "droit de vote"

Afficher 1-15 de 15 résultats
Article

Droit de vote des femmes au Canada

​Le droit de vote des femmes leur permet de s’exprimer dans le cadre d’élections; généralement, les militants qui font campagne pour l’obtention de ce droit cherchent également à obtenir le droit pour les femmes de se présenter comme candidates pour des charges publiques.

Article

Droit de vote au Canada

​​Le terme « droit de vote » désigne le droit de voter lors d’élections publiques pour élire les députés fédéraux, les députés provinciaux et les membres des conseils municipaux.

événement historique

La Cour suprême garantit le droit de vote des expatriés.

Dans un jugement de 5-2, la Cour suprême a statué que les Canadiennes et les Canadiens expatriés pouvaient voter aux élections fédérales, et ce, indépendamment de la durée de leur séjour en dehors du pays. Cette décision, venant un mois après l’adoption d’un texte législatif similaire par le gouvernement libéral, a renversé une loi de 1993 et empêchera probablement toute future loi d’entraver le droit de vote des expatriés.

Article

Coureurs des bois

En Nouvelle-France, les coureurs des bois sont des commerçants de fourrures itinérants non autorisés appelés « wood-runners » par les Anglais de la baie d'Hudson et « bush-lopers » par les Anglais et Hollandais d'Albany (New York).

Article

Femmes et loi

Les femmes voient dans la loi le moyen de changer leur condition, mais en même temps, la loi figure parmi les instruments qui confirment leur dépendance sociale.

Guide d'étude

Guide pédagogique L’Éducation civique au Canada du Défi de la citoyenneté

Ce guide pédagogique se concentre sur les sujets clés de l’éducation civique canadienne. Les activités renseignent les lecteurs sur le fonctionnement du système gouvernemental canadien ainsi que sur leurs droits et responsabilités en tant que citoyens canadiens. Ce guide a pour but de fournir aux élèves et aux enseignants les outils nécessaires pour s’engager dans les processus démocratiques du Canada.

Article

Douglas Jung

Douglas Jung, C.M., O.B.C., politicien, avocat, soldat (né le 25 février 1924 à Victoria, en Colombie-Britannique ; décédé le 4 janvier 2002 à Vancouver, en Colombie-Britannique). Douglas Jung était membre de Force 136, un groupe de soldats sino-canadiens qui ont servi derrière les lignes ennemies dans le théâtre du Pacifique, durant la Deuxième Guerre mondiale. Après la guerre, Jung est devenu avocat en Colombie-Britannique et il a été le premier avocat sino-canadien à plaider devant la Cour d’appel de Colombie-Britannique en 1955. Le 10 juin 1957, Douglas Jung a été le premier sino-canadien à être élu député fédéral.

Article

Hide Hyodo Shimizu

Hide Shimizu (née Hyodo), C.M., éducatrice, militante (née le 11 mai 1908 à Vancouver, en Colombie-Britannique ; décédée le 22 août 1999 à Nepean, en Ontario). Fille d’immigrants japonais, Hide Hyodo Shimizu a joué un rôle central dans l’organisation de l’enseignement aux enfants Canadiens japonais internés en Colombie-Britannique pendant la Deuxième Guerre mondiale, ce qui lui a valu d’être reçue membre de l’Ordre du Canada en 1982. Elle était aussi militante, et a fait du lobbying auprès du gouvernement du Canada pour revendiquer le droit de vote des Canadiens japonais dans les années 1930 et, dans les années 1980, pour demander réparation pour les souffrances et les pertes des Canadiens japonais internés.

Article

Nouvelle-France

L'histoire de la présence de la France comme puissance coloniale en Amérique du Nord s'étend du début du XVIe siècle, à l'époque des grandes découvertes européennes et des voyages de pêche, jusqu'au début du XIXe siècle alors que Napoléon Bonaparte vend la Louisiane aux États-Unis d'Amérique.

Article

Masumi Mitsui

Masumi Mitsui, Médaille militaire, agriculteur, soldat, dirigeant de la Légion royale canadienne (né le 7 octobre 1887 à Tokyo, au Japon; décédé le 22 avril 1987 à Hamilton, en Ontario). Après avoir immigré au Canada en 1908, Masumi Mitsui a servi au sein du Corps expéditionnaire canadien durant la Première Guerre mondiale et a obtenu plusieurs médailles. En 1931, avec ses camarades, il a persuadé le gouvernement de la Colombie‑Britannique d’accorder aux anciens combattants canadiens d’origine japonaise le droit de vote. Cette victoire a constitué une percée importante pour les Canadiens d’origine japonaise et pour d’autres Canadiens dépourvus du droit de vote. Néanmoins, comme plus de 22 000 autres Canadiens d’origine japonaise, il sera déplacé, détenu et dépossédé de ses biens par le gouvernement fédéral pendant la Deuxième Guerre mondiale (voir Internement des Canadiens d’origine japonaise).

Article

Crise d'octobre

La crise d'octobre est provoquée par l'enlèvement, le 5 octobre 1970, de James Cross, délégué commercial britannique à Montréal, par des membres du Front de Libération du Québec.

Article

Guerre de Sept Ans

La guerre de Sept Ans (1756-1763) est la première guerre à l'échelle mondiale. Le conflit oppose la Grande-Bretagne, la Prusse et Hanovre à la France, à l'Autriche, à la Suède, à la Saxe, à la Russie et, finalement, à l'Espagne.

Article

Bataille des plaines d’Abraham

La bataille des plaines d’Abraham (13 septembre 1759), aussi appelée bataille de Québec, est un moment décisif de la guerre de Sept Ans et de l’histoire du Canada. Une force d’invasion britannique, menée par le général James Wolfe, bat les troupes françaises dirigées par le marquis de Montcalm et les oblige à céder la ville de Québec aux Britanniques. Les deux commandants en chef meurent de blessures subies lors de la bataille. Les Français ne reprennent jamais la ville et perdent la Nouvelle-France en 1760. À la fin de la guerre, en 1763, la France cède aux Anglais plusieurs colonies, dont le Canada.