Recherche pour "innovation"

Afficher 1-6 de 6 résultats
Article

Avro Arrow

L’Arrow CF-105 d’Avro Canada (l’Arrow) était un chasseur d’interception supersonique conçu et construit pendant les années 1950 par A.V. Roe Canada (Avro). L’Arrow a été un des avions les plus perfectionnés de son époque, permettant au Canada de s’imposer en tant que chef de file de la recherche scientifique et développement.

Même si l’Arrow a été largement salué pour sa puissance et sa beauté, le projet a été annulé en février 1959 par le gouvernement du premier ministre John Diefenbaker. L’annulation a entraîné la perte d’au moins 25 000 emplois directs et indirects.

Plusieurs croient que l’annulation de l’Arrow était un acte de trahison à l’endroit de l’industrie canadienne de l’aérospatiale. D’autres affirment que l’avion était une extravagance et n’avait que peu de chances de faire concurrence aux innovations futures. Tout au plus, Avro et l’Arrow représentent des exemples d’ingéniosité et sont d’intéressantes études de cas de potentiel non réalisé dans l’histoire du Canada.

Article

Mabel Hubbard Bell

Mabel Gardiner Hubbard Bell, financière en aéronautique, leader communautaire, réformatrice sociale et militante pour les personnes sourdes (née le 25 novembre 1857 à Cambridge, au Massachusetts; décédée le 3 janvier 1923 à Chevy Chase, au Maryland). Mabel Bell donne son appui et participe aux travaux de son mari, l’inventeur Alexander Graham Bell. Son investissement financier dans les travaux de son époux fait d’elle la première financière de l’industrie de l’aviation en Amérique du Nord.Elle est une leader pour la communauté de Baddeck, en Nouvelle-Écosse, où elle et sa famille passent leurs étés. Elle propose également des réformes sociales et milite pour l’innovation dans le milieu de l’éducation.

Cliquez ici pour obtenir la définition des termes clés utilisés dans cet article.

Article

Robotique au Canada

La robotique est la branche de l’ingénierie qui traite des robots. Ces derniers sont définis comme des dispositifs manipulateurs multifonctionnels reprogrammables, conçus pour déplacer des objets et réaliser des tâches grâce à différents mouvements programmés. Le domaine de la robotique inclut la conception, le design, la fabrication et le fonctionnement de tels dispositifs. La robotique recoupe de nombreuses autres disciplines de l’électronique et de l’ingénierie, notamment l’intelligence artificielle (IA), la bioingénierie, l’informatique, la mécatronique (l’ingénierie des systèmes électriques et mécaniques) et les nanotechnologies. À la fin du 20e siècle, le Canada s’est distingué sur le terrain avec l’élaboration du Canadarm, un bras manipulateur conçu pour les missions spatiales. Malgré les défis posés par la concurrence sur le marché international, les entreprises, les instituts et les chercheurs canadiens sont maintenant des chefs de file mondiaux dans le développement d’applications de l’IA pour la robotique.



Article

Intelligence artificielle (IA) au Canada

Le terme intelligence artificielle (IA) fait référence à la capacité d’une machine d’imiter ou de surpasser le comportement intelligent et les activités des humains. Il réfère également au sous-domaine de l’informatique et de l’ingénierie dédié à l’étude des technologies d’intelligence artificielle. À la suite des nouvelles avancées en technologie numérique, les scientifiques ont commencé à se pencher sur la création de systèmes basés sur le fonctionnement du cerveau humain. Les chercheurs canadiens ont joué un rôle important dans le développement de l’IA. Aujourd’hui leader mondial de l’industrie, le Canada, à l’instar d’autres nations, est confronté à d’importantes questions et défis de société par rapport à ces technologies pouvant devenir très puissantes.