Recherche pour "innovation"

Afficher 1-15 de 15 résultats
Article

Raquettes

Les raquettes sont des chaussures qui aident à répartir le poids d’une personne lorsqu’elle marche sur la neige, l’empêchant ainsi de s’enfoncer trop profondément à chaque pas. Autrefois, au Canada, les Autochtones, en dehors des zones côtières du Pacifique et de l’Arctique, utilisaient des raquettes pour se déplacer pendant l’hiver. Aujourd’hui, la pratique des raquettes est devenue un passe‑temps populaire au Canada, adopté par les randonneurs et par les sportifs.

Article

Fossmobile

La Fossmobile a été inventée par George Foote Foss en 1897. C’est le premier exemple canadien d’une automobile construite avec un moteur à combustion interne. Bien que la Fossmobile n’ait jamais été produite en série pour le marché de l’automobile canadien (voir Industrie automobile), elle est le premier exemple d’ingéniosité et d’innovation.

Article

AES-90

Le système de traitement de texte AES-90 est une innovation lancée en 1972 par la société de technologie Automatic Electronic Systems Inc., basée à Montréal. Cette nouvelle machine, pionnière de sa génération, ne révolutionne pas seulement la bureautique, mais ouvre aussi la voie à la conception de systèmes de traitement de texte dans le monde entier.

Article

Cocktail Caesar

Le Caesar, ou Bloody Caesar, est le cocktail emblématique du Canada. Il contient de la vodka, du jus de palourdes, du jus de tomate, des épices et de la sauce Worcestershire. Il est typiquement servi dans un verre highball givré de sel de céleri et garni d’une branche de céleri et d’un quartier de lime. Walter Chell, travailleur de l’industrie des aliments et des boissons, invente le cocktail à Calgary, en Alberta, en 1969. Depuis, sa popularité et son origine en ont fait une icône culturelle nationale. Les Canadiens en boivent plus de 400 millions par année. Toutefois, sa popularité se limite à son pays d’origine.

Article

Motoneiges au Canada

Une motoneige est un véhicule automobile conçu pour se déplacer sur la neige. Elle est dirigée par des skis à l’avant et propulsée par une bande de chenilles à l’arrière. C’est le mécanicien québécois Joseph-Armand Bombardier qui en conçoit le premier prototype en 1935. Aujourd’hui, on compte plus de 600 000 motoneiges immatriculées au Canada. On les utilise pour le transport, les loisirs, la chasse et le piégeage, en particulier dans les zones rurales et dans le Nord.

Article

Ampoule Woodward et Evans

En 1874, les Canadiens Henry Woodward et Mathew Evans ont breveté un modèle d’ampoule à incandescence. Cette invention précédait de plusieurs années celle de l’Américain Thomas Edison. En fait, le second brevet (délivré en 1876 aux États-Unis) faisait partie de ceux achetés par Edison alors qu’il perfectionnait la technologie pour créer une ampoule plus durable. Les premiers travaux d’Henry Woodward et de Mathew Evans sur l’ampoule électrique à Toronto resteront largement méconnus. Ils constituent néanmoins un développement important dans l’invention de l’éclairage électrique.

Cliquez ici pour obtenir la définition des termes clés utilisés dans cet article.

Article

Guglielmo Marconi

Guglielmo Giovanni Maria Marconi, ingénieur spécialiste de l’électricité, inventeur et homme d’affaires (né le 25 avril 1874, à Bologne, en Italie; décédé le 20 juillet 1937, à Rome, en Italie). Les premières expériences de Guglielmo Marconi, dans le domaine de la télégraphie sans fil, ont démontré le potentiel des communications radio à longue portée. Il est généralement considéré comme l’inventeur de la radio. Il est censé avoir reçu le premier signal radio transatlantique à Signal Hill, à St. John’s, à Terre‑Neuve, en 1901. L’année suivante, il a construit une station de transmission sans fil à Glace Bay, en Nouvelle‑Écosse. Il a partagé, en 1909, le prix Nobel de physique, pour ses travaux sur la télégraphie sans fil, avec un autre physicien.

Cliquez ici pour consulter les définitions des termes clés utilisés dans cet article.

Article

Planche porte-bébé

Dans l’histoire, la planche porte-bébé a été utilisée par divers peuples autochtones pour protéger et transporter les bébés. Solidement attaché à une fine planche rectangulaire, un bébé pouvait être porté sur le dos de sa mère ou placé dans un endroit sûr pendant qu’elle se consacre à sa routine quotidienne. Dans certaines collectivités, les peuples autochtones utilisent encore des planches porte-bébé.

Article

Avro Arrow

L’Arrow CF-105 d’Avro Canada (l’Arrow) était un chasseur d’interception supersonique conçu et construit pendant les années 1950 par A.V. Roe Canada (Avro). L’Arrow a été un des avions les plus perfectionnés de son époque, permettant au Canada de s’imposer en tant que chef de file de la recherche scientifique et développement.

Même si l’Arrow a été largement salué pour sa puissance et sa beauté, le projet a été annulé en février 1959 par le gouvernement du premier ministre John Diefenbaker. L’annulation a entraîné la perte d’au moins 25 000 emplois directs et indirects.

Plusieurs croient que l’annulation de l’Arrow était un acte de trahison à l’endroit de l’industrie canadienne de l’aérospatiale. D’autres affirment que l’avion était une extravagance et n’avait que peu de chances de faire concurrence aux innovations futures. Tout au plus, Avro et l’Arrow représentent des exemples d’ingéniosité et sont d’intéressantes études de cas de potentiel non réalisé dans l’histoire du Canada.

Article

Hawker Hurricane

Le Hurricane de Hawker était un avion de combat des années 1930 et 1940, conçu par l’avionneur britannique Hawker Aircraft Ltd. Il a été l’un des principaux avions de combat utilisés pour la défense du Royaume‑Uni, au cours de la bataille d’Angleterre. Cet avion de chasse a joué un rôle central pendant la Deuxième Guerre mondiale. Il équipait principalement la Royal Air Force, la Royal Navy, l’Aviation royale canadienne et l’armée de l’air soviétique. Entre 1937 et 1944, il a été produit en série, plus de 14 000 exemplaires ayant été fabriqués, au Royaume‑Uni et au Canada, dont 1 451 appareils à l’usine Canadian Car & Foundry, qui était située à Fort William (aujourd’hui Thunder Bay), en Ontario. Au Canada, on a produit des Hurricanes de 1938 à 1943, sous la supervision de Elsie MacGill, la première femme au Canada à avoir obtenu une maîtrise en ingénierie aéronautique. La rapidité avec laquelle l’avion de combat a été fabriqué lui a valu, au sein de la population, le surnom de « Queen of the Hurricanes ». Au plus fort de la production, l’usine Canadian Car & Foundry produisait 15 nouveaux avions, chaque semaine.

Article

Mabel Hubbard Bell

Mabel Gardiner Hubbard Bell, financière en aéronautique, leader communautaire, réformatrice sociale et militante pour les personnes sourdes (née le 25 novembre 1857 à Cambridge, au Massachusetts; décédée le 3 janvier 1923 à Chevy Chase, au Maryland). Mabel Bell donne son appui et participe aux travaux de son mari, l’inventeur Alexander Graham Bell. Son investissement financier dans les travaux de son époux fait d’elle la première financière de l’industrie de l’aviation en Amérique du Nord.Elle est une leader pour la communauté de Baddeck, en Nouvelle-Écosse, où elle et sa famille passent leurs étés. Elle propose également des réformes sociales et milite pour l’innovation dans le milieu de l’éducation.

Cliquez ici pour obtenir la définition des termes clés utilisés dans cet article.

Article

George Dixon

George Dixon, boxeur (né le 29 juillet 1870 à Africville, en Nouvelle-Écosse; décédé le 6 janvier 1908 à New York, NY). George Dixon a été le premier champion de boxe noir de l’histoire et le premier Canadien à gagner un championnat du monde. Malgré sa petite stature (une taille de 161 cm et un poids variant entre 30 et 52 kg), George Dixon a cumulé les exploits au cours de sa carrière s’étendant sur plus de 20 ans et été le premier boxeur à remporter des championnats dans plusieurs catégories de poids, soit bantam (1890) et poids plume (1891-1896; 1897; 1898-1900). Combattant cérébral qualifié de « pionnier de la boxe scientifique », il est considéré comme l’inventeur de diverses techniques d’entraînement fondamentales, dont le combat simulé et l’utilisation du sac de sable. En tant que combattant noir dominant dans les États-Unis de l’après-guerre civile, George Dixon a été la cible d’un racisme féroce. Il a fini sa vie dans la pauvreté et est décédé à 37 ans de complications dues à l’alcoolisme. George Dixon a été un des premiers athlètes à être intronisé au Temple de la renommée des sports canadiens et au Temple de la renommée des sports de Nouvelle-Écosse. Il a aussi été nommé au Panthéon des célébrités du magazine The Ring et au Temple international de la renommée de la boxe.

Article

Robotique au Canada

La robotique est la branche de l’ingénierie qui traite des robots. Ces derniers sont définis comme des dispositifs manipulateurs multifonctionnels reprogrammables, conçus pour déplacer des objets et réaliser des tâches grâce à différents mouvements programmés. Le domaine de la robotique inclut la conception, le design, la fabrication et le fonctionnement de tels dispositifs. La robotique recoupe de nombreuses autres disciplines de l’électronique et de l’ingénierie, notamment l’intelligence artificielle (IA), la bioingénierie, l’informatique, la mécatronique (l’ingénierie des systèmes électriques et mécaniques) et les nanotechnologies. À la fin du 20e siècle, le Canada s’est distingué sur le terrain avec l’élaboration du Canadarm, un bras manipulateur conçu pour les missions spatiales. Malgré les défis posés par la concurrence sur le marché international, les entreprises, les instituts et les chercheurs canadiens sont maintenant des chefs de file mondiaux dans le développement d’applications de l’IA pour la robotique.



Article

Intelligence artificielle (IA) au Canada

Le terme intelligence artificielle (IA) fait référence à la capacité d’une machine d’imiter ou de surpasser le comportement intelligent et les activités des humains. Il réfère également au sous-domaine de l’informatique et de l’ingénierie dédié à l’étude des technologies d’intelligence artificielle. À la suite des nouvelles avancées en technologie numérique, les scientifiques ont commencé à se pencher sur la création de systèmes basés sur le fonctionnement du cerveau humain. Les chercheurs canadiens ont joué un rôle important dans le développement de l’IA. Aujourd’hui leader mondial de l’industrie, le Canada, à l’instar d’autres nations, est confronté à d’importantes questions et défis de société par rapport à ces technologies pouvant devenir très puissantes.