Fort Providence, hameau des T. N.-O.; pop. 734 (recens. 2011), pop. 727 (recens. 2006), const. en 1987. Fort Providence est situé sur la rive Nord-Est du FLEUVE MACKENZIE, à 233 km au sud-ouest de Yellowknife. La création d'une mission catholique romaine par l'évêque Vital-Justin GRANDIN, en 1861, y attire des Dénés Slaveys des environs. En 1867, les Soeurs grises fondent un pensionnat pour enfants dénés. Peu de temps après, on voit s'implanter un poste de traite de la COMPAGNIE DE LA BAIE D'HUDSON, un poste de la Gendarmerie royale du Canada et des ministères du gouvernement fédéral. Au cours des années 50, on construit une route praticable en toute saison; auparavant, on ne pouvait se rendre à Fort Providence que par bateau ou par avion.

Aujourd'hui, la grand-route de Yellowknife, entre Hay River et Yellowknife, passe à 6 km de la localité, où se trouve aussi le lieu de passage d'un bac du fleuve Mackenzie. Bon nombre de résidants de la localité parlent encore la langue des Slaveys du Sud. Les Dénés et les MÉTIS s'adonnent à la chasse et au trappage traditionnels, tout en travaillant aussi à salaire. Fort Providence est le centre de la renaissance de l'artisanat traditionnel, notamment le touffetage à base de poil d'orignal et le tissage avec des piquants de porc-épic.