Janet Wright, comédienne, directrice de théâtre, actrice, télévision et films (née le 8 mars 1945 à Farnborough, dans le Hampshire en Angleterre; décédée le 14 novembre 2016 à Vancouver, en Colombie-Britannique). Janet Wright immigre à Calgary avec ses parents en 1946. La famille finit par s'installer à Saskatoon, où Janet grandit dans une famille de comédiens talentueux, dont ses sœurs, Susan et Anne, et son frère, John.

En 1974, Janet Wright cofonde le Persephone Theatre à Saskatoon avec son ex-mari Brian Richmond et sa sœur Susan Wright. La production qui obtient le plus de succès au Persephone pendant leurs années de service (1974-1976) est Cruel Tears, une brillante adaptation musicale du dramaturge Ken Mitchell (avec l'aide du groupe folklorique local Humphrey and the Dumptrucks) d'Othello de Shakespeare dont l'action est transposée dans la Saskatchewan moderne. Elle est créée à Saskatoon en mars 1975 et la distribution originale comprend les trois sœurs Wright. La troupe part en tournée nationale, sous la direction de Brian Richmond, assisté par Janet Wright, qui y joua le rôle de Flora Deal. Plus de 30 ans après qu'elle ait aidé à le faire connaître au public de Saskatoon, le Persephone Theatre est un théâtre régional bien établi et qui tourne très bien.

Elle travaille ensuite avec le Vancouver Arts Club Theatre, dont elle devient la première dramaturge. Elle y aiguise ses considérables talents d'actrice et apparaît dans les rôles principaux de plusieurs pièces, dont Memoir, The Club, Miss Margarida's Way et Hedda Gabler. Dans cette compagnie, le répertoire de J.Wright, en tant que comédienne et directrice, compte plus de 40 productions pour cette compagnie.

Alors que sa réputation grandit, elle commence à jouer d'importants personnages sur des scènes de tout le pays. Elle apparaît dans plusieurs productions des premiers théâtres du Canada, dont The Seahorse au Neptune Theatre, Moon for the Misbegotten au Theatre Calgary, Not Wanted on the Voyage au Manitoba Theatre Centre et A Lie of the Mind à la Vancouver Playhouse.

Wright bâtit une forte relation de travail avec le Festival de Stratford en Ontario, autant comme comédienne que comme directrice. Parmi ses participations réussies dans le cadre du festival figure une représentation aux côtés de ses sœurs Anne et Susan dans Les Belles-Sœurs, une pièce acclamée. Elle est ensuite félicitée pour sa direction pleine de savoir-faire et de perspicacité de The Prime of Miss Jean Brodie, produit à Stratford en 1998 et qui met en vedette Lally Cadeau dans le rôle principal.

Outre sa carrière prolifique au théâtre canadien, Janet Wright se bâtit une réputation exceptionnelle devant les caméras, avec un nombre infini d'apparitions à la télévision et dans des films datant du début des années 1970. Elle tient l'un de ses premiers rôles les plus remarqués - même s'il est petit - dans McCabe and Mrs. Miller (v.f. John McCabe) de Robert Altman. Son rôle le plus reconnu au cinéma est celui d'Ethel Shapford dans The Perfect Storm (v.f. En pleine tempête) du directeur Wolfgang Petersen, pour lequel elle travaille avec George Clooney, Mark Wahlberg et Diane Lane. Elle est nominée aux prix Génie pour son travail à la télévision canadienne et elle en remporte un dans la catégorie de meilleure performance d'une actrice dans un rôle principal en 1992 pour Bordertown Café. Elle gagne un prix Gémeaux en 2003 pour son rôle de soutien dans Betrayed (v.f. Abus de confiance).

Janet Wright est souvent reconnue pour son merveilleux sens de l'humour, du sarcasme et de l'autodérision, une preuve de sa force et de son énergie. Son profond gloussement narquois et son sens du timing comique participent à la réussite de son portrait d'Emma Leroy dans Corner Gas de CTV, peut-être la comédie la plus aimée de l'histoire de la télévision canadienne.