​Académie canadienne du cinéma et de la télévision

Créée en 1979, l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision (ACCT) est une association professionnelle nationale à but non lucratif qui se consacre à la promotion, à la reconnaissance et à la célébration des réalisations exceptionnelles dans les industries du cinéma, de la télévision et des médias numériques au Canada.

Créée en 1979, l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision (ACCT) est une association professionnelle nationale à but non lucratif qui se consacre à la promotion, à la reconnaissance et à la célébration des réalisations exceptionnelles dans les industries du cinéma, de la télévision et des médias numériques au Canada. C’est elle qui gère les prix Écrans canadiens au sein desquels ont été fusionnés les prix Génie qui récompensent des réalisations cinématographiques canadiennes, les prix Gemini octroyés pour les réalisations télévisuelles canadiennes en langue anglaise et les prix Gémeaux présentés pour les réalisations télévisuelles canadiennes en langue française.

Mandat

Le mandat diversifié de l’Académie consiste : à rendre hommage aux réalisations exceptionnelles dans les industries canadiennes du cinéma, de la télévision et des médias numériques; à mieux faire connaître et à faire apprécier au public les productions canadiennes sur écran ainsi qu’à accroître le nombre de spectateurs grâce aux soirées de remise de prix et par l’entremise de communications et d’activités sur les médias sociaux; à protéger et à promouvoir les industries canadiennes du cinéma, de la télévision et des médias numériques; à offrir une grande variété d’activités de perfectionnement professionnel spécialisées dans ces différents secteurs.

Contexte

Mécontent du système de jury international en vigueur pour le Palmarès du film canadien et motivé par la croissance du secteur canadien du film durant l’ère des abris fiscaux, un petit groupe de cinéastes canadiens composé de Ron Cohen, Andra Sheffer, Robert Lantos, Paul Hoffert et George Appleby commence à structurer, fin 1978, une association professionnelle de style « Académie » ayant pour vocation de célébrer et de promouvoir le cinéma au Canada. Le groupe recrute Bill Marshall, cofondateur du Toronto Festival of Festivals (devenu le Toronto International Film Festival) et président de la Canadian Association of Motion Picture Producers; ensemble, ils fondent, en 1979, l’Académie du cinéma canadien.

L’Académie attire cent membres fondateurs qui sont tous des professionnels actifs du secteur. Elle absorbe le Palmarès du film canadien pour le remplacer par les prix Génie dont la première édition se tient en 1980. En 1986, l’Académie du cinéma canadien devient l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision après avoir intégré les prix ACTRA, rebaptisés prix Gemini, récompensant les réalisations de l’industrie télévisuelle canadienne en langue anglaise. En 1987, l’Académie crée les prix Gémeaux avec pour objectif de reconnaître les réalisations de l’industrie télévisuelle canadienne en langue française.

En 2003, des catégories supplémentaires sont ajoutées aux prix Gemini et aux prix Gémeaux pour le secteur des médias numériques. En 2012, l’Académie annonce qu’à la suite d’une vaste consultation avec un très grand nombre de professionnels du secteur, elle entend fusionner les prix Génie et les prix Gemini en une manifestation unique, les prix Écrans canadiens. Diffusée à la télévision sur CBC, elle se tient à Toronto pour la première fois le 3 mars 2013. La directrice générale de l’Académie, Helga Stephenson, explique, à cet égard, que la fusion des prix pour le cinéma et pour la télévision fait partie intégrante d’une stratégie générale de mise en valeur de ces secteurs.

Gestion

L’Académie est gérée par une direction installée à Toronto avec à sa tête un directeur général. Elle est également dotée d’un bureau au Québec, situé à Montréal, dirigé par un directeur général.

Gouvernance

L’Académie est composée de sept comités de gouvernance, chacun d’entre eux comprenant des membres éminents de l’industrie et supervisant un secteur particulier des prix : cinéma; télévision; documentaires; médias numériques; sports et actualités; télévision francophone (prix Gémeaux); médias numériques francophones (prix Gémeaux).

Les membres de l’Académie ayant un droit de vote se répartissent au sein de trois divisions autonomes : cinéma, télévision et médias numériques. Chaque division se subdivise ensuite en fonction d’une spécialisation professionnelle, par exemple direction artistique, direction photo, montage et interprétation.

Le conseil d’administration, composé de professionnels de l’industrie de premier plan, supervise le mandat de l’Académie, tandis que le Conseil consultatif national s’assure que toutes les régions du pays sont représentées dans la planification stratégique permanente de l’Académie. L’Académie est également dotée d’un conseil d’administration pour le Québec qui travaille conjointement avec son bureau de Montréal pour la gestion des prix Gémeaux.

Voir aussi Histoire du cinéma canadien et Cinéma québécois.


Liens externes