Morris, Alexander

Alexander Morris, politicien (né le 17 mars 1826 à Perth, dans le Haut-Canada [Ontario] ; décédé le 28 octobre 1889 à Toronto, en Ontario).



Alexander Morris

Ayant fait ses études à l’Université de Glasgow, à l’Université Queen’s et à l’Université McGill, Alexander Morris a été auxiliaire juridique auprès de John A. Macdonald, pour le Cabinet au sein duquel il devient plus tard ministre du Revenu intérieur (1869). Le politicien partage les sentiments impérialistes de la classe affaires et, dans sa brochure Nova Britannia, parle avec enthousiasme de la confédération et du destin de l’Ouest canadien. Nommé juge en chef du Manitoba en 1872, il devient lieutenant-gouverneur du Manitoba (1873-1877) et des Territoires du Nord-Ouest (1872-1876). Sous ce mandat, il apporte un peu d’harmonie à une province instable, y instaure un gouvernement responsable et fonde l’Université du Manitoba. Il participe également à la négociation du traité no 3, du traité no 4, du traité no 5 et du traité no 6 avec les peuples autochtones des Plaines. Les traités couvrent une grande partie du territoire entre le lac Supérieur et les Rocheuses. Alexander Morris siège ensuite à l’Assemblée législative de l’Ontario (1878-1886), rédige un historique des traités et poursuit son œuvre de toute une vie dans l’Église presbytérienne. Il a également été gouverneur de l’Université McGill et de l’Université Queen’s.