Homzy, Andrew

Andrew (Paul) Homzy. Musicologue, compositeur, arrangeur, chef d'orchestre (Toledo, O., 31 octobre 1945). B.Mus. (Baldwin-Wallace College) 1967, M.M.A. (McGill) 1971.

Homzy, Andrew

Andrew (Paul) Homzy. Musicologue, compositeur, arrangeur, chef d'orchestre (Toledo, O., 31 octobre 1945). B.Mus. (Baldwin-Wallace College) 1967, M.M.A. (McGill) 1971. Il joua du tuba et du cornet à pistons dans sa jeunesse et étudia le premier instrument ainsi que la théorie musicale au Baldwin-Wallace College à Berea, O., avant de s'établir à Montréal en 1967. Il eut notamment pour professeurs Harvey Phillips (tuba, Université Cornell, été 1965), David Baker (improvisation, New England Cons., été 1969) et Marvin Duchow (musicologie, Université McGill, où il rédigea un mémoire intitulée « Jazz - style and theory : from its origin in ragtime and blues to the beginning of the big band era », 1932). Tout en jouant du tuba dans des orchestres symphoniques, de studio, de ballet et d'opéra à Montréal, ainsi qu'avec la Big Band de Vic Vogel, Homzy dirigea plusieurs groupes de jazz, dont Sax No End (1975-77). En 1977, il devint professeur à l'Université Concordia où il fut codir. du programme de jazz avec Charles Ellison et dir. du dépt de musique (1982-83). En 1984, il fonda un ensemble de 16 musiciens, l'Andrew Homzy Jazz Orchestra. Se spécialisant dans les oeuvres d'envergure, l'ensemble a commandé à Francy Boland Concerto for Jazz Orchestra, Hommage à Hoagy Carmichael, Sackbuts et Harold Arlen Suite, et à Ted Moses The Longer Shorter Suite (suite tirée de quatre pièces de Wayne Shorter). Le groupe a donné les créations nord-américaines de Genesis de Stan Tracey et de Faces de Boland, ainsi que les créations canadiennes de compositions de Boland, Duke Ellington, Billy Strayhorn et George Russell. Homzy a lui-même transcrit des oeuvres de Duke Ellington et signé des compositions originales - dont The Duality of the Blues et Tribute to Tadd Dameron. Avec son chef au piano, l'orchestre s'est produit à l'Université Concordia, au FIJM chaque année (1985-90) et à Ottawa à l'événement Ellington '90, où Homzy fit fonction de dir. mus.

Dans le cadre de ses recherches sur les compositions de jazz de grandes dimensions, il découvrit en 1985, en pièces détachées, le manuscrit d' Epitaph de Charles Mingus, une oeuvre d'une durée de deux heures. En collaboration avec Gunther Schuller, Homzy reconstitua et édita la partition qui fut enregistrée sous la direction de Schuller en 1989. Il rédigea les notices de cet enregistrement, et celles d'autres disques de la musique d'Ellington. Il a également présenté de nombreux articles sur la musique d'Ellington et de Strayhorn. Lors de l'événement Ellington '91, à Los Angeles, il dirigea le Bill Berry Orchestra qui interpréta des pièces non encore enregistrées tirées de Jump for Joy d'Ellington, reconstituées à partir de partitions déposées au National Museum of American History de la Smithsonian Institution.


Lecture supplémentaire

  • Moody, Lois. 'Montrealer denied due credit,' Ottawa Citizen, 24 Aug 1990

    Gilmore, John. Who's Who of Jazz in Montreal: Ragtime to 1970 (Montreal: Véhicule Press 1989)