Angela Cheng

Enfant, Angela Cheng s'installe à Edmonton avec sa famille. Elle y étudie le piano à l'Alberta College Conservatory of Music avec Vera Shean (1972-1976) et à l'Université de l'Alberta avec Ernesto Lejano (1976-1980).

Cheng, Angela
Angela Cheng (avec sa permission). Pour entendre le \u00ab Rondo \u00bb du Concerto pour piano no 9 de Mozart, interprété par l'Orchestre de Radio-Canada \u00e0 Vancouver, sous la direction de Mario Bernardi, cliquez sur le bouton \u00ab Son \u00bb (avec la permission de la Société Radio-Canada).

Angela Cheng

 Angela Cheng. Pianiste, professeure (Hong Kong, 9 septembre 1959, naturalisée canadienne). B. Mus. (Juilliard) 1982, M. Mus. (Indiana) 1984.

Enfant, Angela Cheng s'installe à Edmonton avec sa famille. Elle y étudie le piano à l'Alberta College Conservatory of Music avec Vera Shean (1972-1976) et à l'Université de l'Alberta avec Ernesto Lejano (1976-1980). Grâce au soutien de l'Anne Burrows Music Foundation, elle poursuit ses études à la Juilliard School de New York avec Sascha Gorodnitzki (1980-1982) puis à l'Université de l'Indiana avec Menahem Pressler (1982-1988). De 1990 à 1994, Cheng poursuit ses études de doctorat avec Pressler, toujours à l'Université de l'Indiana.

Carrière

Ses compétences techniques, son ton et son sens de la musique sont salués internationalement, et elle est acclamée pour son interprétation de Mozart. Elle fait ses débuts à l'Alice Tully Hall, à New York, en 1985, puis se produit en récital partout en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Asie, en Europe et au Moyen-Orient. Elle est soliste invitée de presque tous les grands orchestres au Canada et elle se produit à l'étranger avec l'Orchestre philharmonique d'Israël, l'Orchestre symphonique panasiatique et les orchestres symphoniques de Saint Louis, de Boston, de Houston, de San Diego et de Maryland.

Cheng donne des concerts avec différents ensembles de musique de chambre, dont les quatuors à cordes Colorado, Takács et Vogler. En 1994, elle devient membre de Piano Six (aujourd'hui Piano Plus) aux côtés des Canadiens Angela Hewitt, Jon Kimura Parker, Marc-André Hamelin, André Laplante et Janina Fialkowska. Cheng fait une tournée en Israël avec l'ensemble Israel Camerata en 2008 et, à la demande de Pinchas Zukerman, elle accompagne les Zukerman Chamber Players lors de leurs tournées en Chine (2009), aux États-Unis (2009) et en Amérique du Sud (2010). Elle collabore aussi souvent avec son mari, Alvin Chow (piano) et le frère de Chow, Alan (piano).

Enseignement

Cheng amorce sa carrière en enseignement comme professeure de piano à temps partiel à l'Université du Colorado (Boulder). Elle est nommée professeure de piano associée à l'Oberlin Conservatory of Music en 1999. Elle est membre du jury pour un grand nombre de concours de piano, dont le Concours international de piano de Montréal, le Concours international de piano Esther Honens, le Concours international de piano de la Nouvelle-Orléans, l'Oberlin International Piano Competition et le Concours de piano du Pacifique.

Enregistrements

Ses interprétations de Variations et thème d'André Prévost et du Concerto no 1 de Brahms, avec l'Orchestre symphonique de Montréal sous la direction de Franz-Paul Decker, sont enregistrées sur cassette (RCI 654) à l'occasion du Concours international de musique de Montréal (1988), dont elle remporte le premier prix. Ses premiers enregistrements, deux concertos de Mozart avec Mario Bernardi et l'Orchestre de Radio-Canada à Vancouver en 1991 (Disques SRC), sont accueillis avec enthousiasme. Parmi ses autres enregistrements importants figurent le Concerto en la mineur de Clara Schumann avec JoAnn Falletta et le Women's Philarmonic (Koch International), Préludes Op. 28 et Polonaises de Chopin (Universal Music Canada), des œuvres choisies de Clara et Robert Schumann (Disques SRC) ainsi que quatre concertos espagnols avec Hans Graf et l'Orchestre philharmonique de Calgary (Disques SRC). En 2002, elle enregistre avec le trompettiste Jens Lindermann, Mario Bernardi et l'Orchestre de la radio de la SRC le Concerto no 1 et le Concerto no 2 pour piano de Chostakovitch pour le film The Overcoat (Morris Panych, réalisateur).

Prix et concours

Après avoir remporté le Tremplin international des Concours de musique du Canada (1978) et le Concours OSM (1979), Cheng remporte le premier prix au Concours international de piano William Kapell (1984), à la Bach Tercentenary Festival Scholarship Competition (1985), à la Mae M. Whitaker International Competition (1987) et au Concours national des jeunes interprètes de Radio-Canada (1987). En 1986, elle remporte l'or à l'Arthur Rubinstein International Piano Masters Competition et obtient, en 1988, une bourse de promotion professionnelle du Conseil des Arts du Canada. Cheng devient la première Canadienne à remporter le Grand prix au Concours international de musique de Montréal (1988), où elle remporte aussi le prix pour la meilleure interprétation de l'œuvre canadienne imposée. En 1991, elle reçoit la Médaille d'excellence au Mozarteum à Salzbourg pour ses interprétations de Mozart et remporte le premier prix à la Palm Beach Invitational International Competition. Elle participe également à l'University of Maryland International Piano Competition, à l'American Music Scholarship Association International Piano Competition et à la Chinook Piano Competition. Elle reçoit du gouvernement de l'Alberta le sir James Lougheed Award of Distinction (1984-1985) et de l'Université de l'Indiana le John H. Edwards Fellowship (1984-1985).

Discographie (sélection)

Mozart Concertos no 9 et no 17 pour piano : 1991; Orchestre de Radio-Canada à Vancouver; Disques SRC SMCD 5104.

Mendelssohn, Schumann, Tailleferre The Women's Philharmonic : 1992; Gillian Benet harpe; Koch International Classics 3-7169-2H1.

Piano Music of Clara & Robert Schumann : 1996; Disques SRC MVCD 1087.

Albéniz, Turina, de Falla Nights in the Gardens of Spain : 1999; Orchestre philharmonique de Calgary; Disques SRC SMCD 5195.

The Overcoat: Music of Dmitri Shostakovich : 2002; Jens Lindemann trompette; Disques SRC SMCD 5216.

Chopin Préludes Op. 28, Polonaises : 2006; Universal Music Canada EQCBC7280.

Bibliographie

« Visiting Artist: Angela Cheng », Conservatory (printemps 1993).

Tiiu HAAMER, « Cheng back on familiar turf: Pianist says training in Edmonton a key to her success », Edmonton Journal (25 février 1993).

Jenni MORTIN, « An interview with fond memories », Star Phoenix (17 octobre 1996).

Lore RUSCHIENSKY, « An interview with Angela Cheng », Canadian Federation of Music Teachers' Associations Canada Music Week (novembre 1999).

Andrew HISEY, « Global Odyssey: Behind the Artistry of Angela Cheng », American Music Teacher (février-mars 2005).


Lecture supplémentaire

  • "Visiting Artist: Angela Cheng," Conservatory, Spring 1993

    Haamer, Tiiu. "Cheng back on familiar turf: Pianist says training in Edmonton a key to her success," Edmonton Journal, 25 Feb 1993

    Mortin, Jenni. "Pianist returns with fond memories," Star Phoenix, 17 Oct 1996

    Ruschiensky, Lore. "An interview with Angela Cheng," Canadian Federation of Music Teachers' Associations Canada Music Week, November 1999

    Hisey, Andrew. "Global Odyssey: Behind the Artistry of Angela Cheng," American Music Teacher, Feb/Mar 2005