Anita Sleeman

Anita Sleeman, née Andrès, compositrice, chef d'orchestre (San Jose, Calif., 12 déc. 1930). Elle immigre au Canada en 1963; Diplôme (Placer College) en 1952?, B. Mus. (UBC) 1971, M. Mus. (UBC) 1974, D. Mus. (USC) 1982.

Anita Sleeman

Anita Sleeman, née Andrès, compositrice, chef d'orchestre (San Jose, Calif., 12 déc. 1930). Elle immigre au Canada en 1963; Diplôme (Placer College) en 1952?, B. Mus. (UBC) 1971, M. Mus. (UBC) 1974, D. Mus. (USC) 1982. À trois ans, Anita Sleeman commence à apprendre le piano et, plus tard, la trompette et le cor français à l'école. Elle compose sa première œuvre pour la troupe musicale de son école; la pièce est jouée lors de la soirée de remise des diplômes. Elle épouse Evan Sleeman et le couple emménage dans un ranch au Nevada avant d'immigrer à Bella Coola (Colombie-Britannique) en 1963. Elle y enseigne l'éveil musical aux enfants jusqu'en 1967, année où la famille Sleeman déménage à Vancouver. Anita Sleeman reprend ses études, suit des cours de composition à l'Université de la Colombie-Britannique avec Cortland Hultberg et y obtient un baccalauréat et une maîtrise. En 1971, Sleeman fait partie d'un groupe de cinq personnes qui mettent sur pied le Delta Youth Orchestra à Vancouver. Avant d'entreprendre sa formation doctorale, elle enseigne la théorie musicale et l'histoire de la musique au Capilano College de 1974 à 1979. Elle y travaille surtout à la conception du nouveau programme. Elle est ensuite boursière au programme de doctorat en musique à l'Université de la Californie du Sud, où elle travaille avec James Hopkins, Frederick Lesemann et Earle Brown tandis qu'elle assiste à des cours de maître de Luciano Berio, de Luigi Nono et de Charles Wuorinen. Elle prend également des cours à la Dick Grove School of Jazz pendant son séjour à Los Angeles.

Reconnaissance et commandes
Après son retour à Vancouver, Sleeman est compositrice et conférencière à l'Ernest Bloch Festival à Newport (Oregon) en 1990. Sa pièce Passacaglia Concertante interprétée par l'orchestre du festival reçoit des critiques favorables. En 1992, elle est nommée chef d'orchestre de l'Ambleside Orchestra, un orchestre amateur (« palm court ») sur la rive nord de Vancouver. Un concert regroupant ses œuvres est présenté en 1997 par le Galiano Trio dans le cadre de l'événement The Little Chamber Music Series That Could. Également en 1997, elle est choisie comme représentante canadienne au festival Donne in Musica à Fiuggi, en Italie. Elle remporte un concours organisé par l'International Alliance for Women in Music en 1999 qui aboutit à la présentation en concert à Londres de son Picasso Gallery II, créé l'année précédente par le Vancouver New Music Ensemble. Capriccio for Trombone, Violin and Orchestra est créé par l'Orchestre symphonique de Windsor sous la direction de Susan Haig en 2000. Le Quatuor Arthur-Leblanc lui commande Cantigas, que ses membres interprètent encore aujourd'hui partout au Canada. Dans le Globe and Mail, Ken Winters écrit qu'il s'agit d'une œuvre « ingénieuse, au rythme puissant, diversifié et captivant » (30 nov. 2002). Sa Rhapsody on Themes by Dohnányi est créée en 2006 au Festival international de musique de chambre d'Ottawa.

Affiliations
Anita Sleeman est compositrice associée au Centre de musique canadienne, elle siège au conseil d'administration du Vancouver Pro Musica, elle est membre de la SOCAN et de la Ligue canadienne de compositeurs, et depuis 2002 membre honoraire à vie de l'Association des femmes compositeurs canadiennes.

Bibliographie

« Interview: Anita Sleeman », ACWC Bulletin (hiver 1997).

« Composer profile: Anita Sleeman », ACWC Bulletin (automne-hiver 2001).

« NV composer part of showcase », North Shore News (15 févr. 2002).