Ann Southam

Ann Southam. Compositrice, professeure (Winnipeg, 4 février 1937 - Toronto, 25 novembre 2010). Licentiate Diploma (Toronto) 1963.

Ann Southam

Ann Southam. Compositrice, professeure (Winnipeg, 4 février 1937 - Toronto, 25 novembre 2010). Licentiate Diploma (Toronto) 1963. Très tôt, Ann Southam s'intéresse aux arts visuels, mais elle se tourne vers la composition à 15 ans après être allée à un camp d'été de musique à la Banff School (aujourd'hui le Centre d'arts de Banff). Après des études avec Samuel Dolin (composition) au Conservatoire royal de musique et avec Pierre Souvairan (piano) et Gustav Ciamaga (musique électroacoustique) à l'Université de Toronto (1960-1963), elle commence à enseigner au Conservatoire royal de musique en 1966. Son association avec le New Dance Group of Canada (plus tard Toronto Dance Theatre) commence en 1967 et elle en devient la compositrice résidente en 1968. Elle compose de nombreuses pièces électroacoustiques pour cette compagnie, et pour d'autres compagnies de danse et pour des chorégraphes individuels. En 1977, avec Diana McIntosh, elle collabore à la création de Music Inter Alia, qui fait la promotion des concerts de musique nouvelle à Winnipeg jusqu'en 1991.

Les premières œuvres de Southam témoignent d'un style romantique (la musique expressive prédominante au XIXe siècle). Par la suite, elle adopte la technique des 12 sons (voir Dodécaphonisme et sérialisme), quoique jamais de façon stricte. Dans les années 1980, elle commence à s'éloigner de la musique électronique tout en nourrissant un intérêt grandissant pour la musique des minimalistes américains Terry Riley et Steve Reich (voirMinimalisme). Glass Houses (1981), par exemple, est basée sur de courtes unités tonales qui sont combinées encore et encore pour créer une impression générale de lyrisme. Environ à cette époque, Southam se fait un allié professionnel important en embauchant la pianiste Christina Petrowska-Quilico pour enregistrer une bande de démonstration de certaines parties de Glass Houses et de Rivers (1979-1981, rév. 2004). Ce type de collaboration inspire Southam, qui écrit de plus en plus pour les instruments acoustiques. En 1988, elle compose Throughways, une pièce pour orchestre de chambre, sans composante électronique. Cette œuvre, commandée par la Music Gallery, y est créée par l'Hemisphere Orchestra le 9 novembre 1989.

Dans les années 1990, Southam abandonne la composition de musique électroacoustique et crée des œuvres entièrement instrumentales, comme Song of the Varied Thrush (1991) pour quatuor à cordes, Webster's Spin (1993) pour orchestre à cordes (commande de la Société Radio-Canada (SRC) créée par le Manitoba Chamber Orchestra le 22 mars 1994) ainsi que Full Circles (1996, rév. 2005) pour Arraymusic. Ensuite, elle commence à collaborer avec Eve Egoyan, qui crée Qualities of Consonance (1998) à la Music Gallery le 28 mai 1999, Figures (2001) avec l'Orchestre symphonique de Toronto au Massey Hall New Music Festival le 22 novembre 2001 et In Retrospect (2004) le 26 mars 2004. Le Manitoba Chamber Orchestra crée Music for Strings le 20 septembre 2000, et Petrowska-Quilico crée Simple Lines of Inquiry (2008) le 9 juillet 2008 à St. John's (Terre-Neuve-et-Labrador). En juillet 2006, Angela Pickett, Teresa Doyle et Kate Poole jouent une version acoustique de Re-Tuning à St. John's.

Lyrisme
Les premières œuvres de Southam, particulièrement celles pour piano, sont des compositions lyriques atonales, et le lyrisme demeure chez elle un élément important dans les œuvres électroacoustiques ultérieures et dans des compositions telles que Counterparts pour orchestre et bande et CounterPlay, une commande de la SRC pour quatuor à cordes et bande. Au sujet de Waves (basée sur des formes d'ondes électroniques), commandée par le Toronto Repertory Orchestra de Milton Barnes et créée le 1er avril 1976, John Kraglund écrit : « Ses cycles de sons furent effectivement réalisés par la disposition en demi-cercle des sections de l'orchestre... même s'il y avait un élément de musique aléatoire dans le style, l'effet en était parfaitement contrôlé... faisant alterner les longues phrases lyriques avec d'autres, angulaires en staccato - interrompues par des silences... ».

Southam retourne à la composition de musique acoustique en partie en raison de son intérêt pour l'aspect physique de l'interprétation. Four in Hand (1981), composée pour les pianistes Jane Blackstone et Ruth Kazden, est une œuvre en un mouvement pour piano à quatre mains qui utilise les motifs et les harmonies dodécaphoniques libres et qui se termine par un accord en ré majeur. La composition exige de son interprète qu'il « mitraille le clavier » (Musicworks, été 1998). Elle témoigne également de la prédilection de Southam pour la réconciliation du système dodécaphonique et des pratiques traditionnelles. Cela dit, Re-Tuning (1985) indique mieux la direction que prend Southam dans sa musique dans les années suivantes. La pièce, qui est constituée de 25 sections modulaires qui sont répétées et mélangées rapidement au-dessus d'un bourdon électronique, est grandement influencée par la collaboration de Southam avec Rivka Golani.

Éléments féministes dans les œuvres de Southam

Southam est l'une des premières compositrices importantes au Canada. Lorsqu'elle se fait connaître en tant que compositrice, dans les années 1960, il est inhabituel pour une femme d'être reconnue dans le domaine de la composition musicale et, pour un compositeur ou une compositrice, d'être reconnu dans le domaine naissant de la musique électronique. Elle est à l'avant-garde d'une génération qui change profondément et positivement le paysage et la mécanique sociale de la musique contemporaine canadienne. Southam, féministe avouée, intègre fièrement - et même de façon provocante - ce changement dans sa musique. Dans Musicworks (no 101, été 2008), Eve Egoyan et Gayle Young font remarquer que, pour Southam, « ...il y a un rapport étroit entre la composition pour le piano ou l'interprétation au piano et les autres formes de travail manuel, comme le tissage, qui reflètent la nature du travail traditionnel des femmes - répétitif, vital, nécessitant temps et patience. Mais dans tout ça se trouve un questionnement continu... ».

Adhésions et honneurs

Southam est membre de la Ligue canadienne des compositeurs, membre fondatrice, première présidente (1980-1988), membre à vie (2002) et présidente honoraire (2007) de l'Association des femmes compositeurs canadiennes. Elle commandite des activités ayant trait à la musique nouvelle, comme le concert Excentricities (1998) mettant en vedette des compositrices, l'Atelier pour jeunes compositeurs d'Arraymusic et Continuum Contemporary Music. Elle est compositrice agréée du Centre de musique canadienne, qui donne à sa collection d'enregistrements le nom Ann Southam Digital Audio Archive. Elle reçoit le Prix Amis de la musique canadienne en 2002. En 2010, Southam est nommée membre de l'Ordre du Canada.

Voir aussi Ballet et danse.

Compositions (Sélection)

Musique de chambre
Rhapsodic interlude : 1963; violon; ms; Mel SMLP-4021 (Zafer).

Momentum : 1967; piano préenregistré sur bande, alto, violoncelle, clavecin, deux percussions; ms.

Configurations : 1973; piano, bande; ms.

CounterPlay : 1973; quatuor à cordes, bande; ms.

Intergruities (G. Arbour, M. Thompson) : 1975; piano, narrateur, bande; ms.

Interviews (Arbour, Thompson) : 1976; piano, narrateur, bande; ms.

Towards Green : 1976; flûte, clarinette, violon, alto; ms.

Waves : 1976; orchestre à cordes; ms.

Networks : 1978; flûte, alto, trombone, piano, violoncelle, percussion; ms.

Re-Tuning : 1985; alto, bande; RCI 634 (Golani).

Quintette : 1986; piano, deux violons, deux violoncelles; ms.

Alternate Currents, Percussion Music for Solo Performer : 1987; ms.

Throughways: Improvising Music : 1988; ensemble instrumental; ms.

Song of the Varied Thrush : 1991; quatuor à cordes; ms.

The Music So Far : 1992; clarinette et piano; ms.

This Time : 1992; flûte, violoncelle et piano; ms.

Webster's Spin :1993; orchestre à cordes; ms.

Full Circles : 1996, rév. 2005; trompette, violon, percussion et piano; ms.

Music for Strings : 2000; orchestre à cordes.

Figures: Music for Piano and String Orchestra : 2001; piano et orchestre à cordes; ms.

Piano
Suite : 1960; ms.

Four Bagatelles : 1961; Berandol 1974; Melbourne SMLP-4031 (Kubálek).

Three in Blue : 1965; Berandol 1966; CMM-2 (Cavalho).

Quodlibet : 1966; Berandol 1967; CMM-2 (Cavalho).

Five Pieces in a Jazz Manner : 1970; ms.

Five Shades of Blue : 1970; Berandol 1981.

Rivers: Set 1 (1979); Set 2 (1979); Set 3 (1981); mss; (Set 2, n<sup>o<sup> VII) Elaine Keillor 1 (Keillor).

Cool Blue; Red Hot : 1980; ms.

Four in Hand : 1981; deux pianos; ms.

Glass Houses : 1981; ms.

Soundings for a New Piano : 1986; ms.

Spatial View of Pond : 1986; piano, bande; ms.

In a Measure of Time : 1988; deux pianos; ms.

Remembering Schubert : 1993; piano solo; ms.

Qualities of Consonance : 1998; piano solo; ms.

Two by Two : 2000; piano solo; ms.

In Retrospect : 2004; piano solo.

Simple Lines of Inquiry : 2008; piano solo.

Autres œuvres incluant Sea Flea (1962, BMIC 1963).

Musique électronique

A Thread of Sand : 1969; bande.

Boat, River, Moon : 1972; bande; Melbourne SMLP-4024.

Sky-Sails (O'Huigan) : 1973; bande; Berandol CSPS-645.

L'Assassin menace : 1974; bande.

Mythic Journey . 1974. Tape

The Reprieve : 1975; bande; Hathor HS-290147.

Nighthawks : 1976; bande.

Rude Awakening : 1976; bande.

Soundplay : 1978; bande.

Seastill : 1979; bande.

The Story's Dream : 1980; bande.

The Emerging Ground : 1983; bande; Hathor HS-290147.

Rewind : 1984; bande.

Music for Slow Dancing : 1985; bande.

Goblin Market : 1986; bande.

Fluke Sound : 1989; bande; 4-ACM 37.

Plusieurs autres œuvres électroniques, la plupart pour la danse; aussi partitions destinées aux Toronto Arts Productions.

Écrits

Ann SOUTHAM, « Music in the morning in Vancouver », Musicworks, 47 (été 1990).

Discographie

Canadian Music for Piano : Louise Bessette piano; 1993; Disques SRC MVCD 1064.

Virtuoso Piano Music of Our Own Time : Christina Petrowska piano; 1993; JLH Lasersound JLH 1002 DDD.

Mystic Streams : Christina Petrowska piano; 1996; Welsprings CD WEL001.

Seastill: The Electronic Music of Ann Southam : 1998; Furiant Records FMDC 4604-2.

Fluke Sound : Furiant Records FMDC 4677-2.

Glass Houses: Music of Ann Southam : Eve Egoyan piano, Stephen Clarke piano; 1999; Disques SRC MVCD 1124.

Canadian Composer Portraits - Ann Southam : Christina Petrowska-Quilico piano, Eitan Cornfield directeur/narrateur; 2005; Centredisques CMCCD 10505.

Bibliographie

C.J. MITCHELL, « La Chaleur - ce que comprend la musique électronique d'Ann Southam », ScM, 269 (janvier-février 1973).

BMI Canada Ltd., SDE Canada Ltée, « Ann Southam », dépliants (1977, 1981).

Ulla COLGRASS, « Electronic sound: Ann Southam on sound and space », Fugue, II (septembre 1977).

Barry EDWARDS, « Some first recordings: composer of the month: Ann Southam », ibid.

Roger Burford MASON, « La Nouvelle musique d'Ann Southam », ScM, 367 (mai-juin 1989).

Carol ANDERSON, « Choice and interpretation », Musicworks, 46 (printemps 1990).

Eve EGOYAN et Gayle YOUNG, « Ann Southam », Musicworks, 101 (été 2008).

Elissa POOLE, « Composer has a tough tone row to hoe », Globe and Mail (15 mars 1997).

Dennis BÁTHORY-KITZ et David GUNN, « If only I could sing: Ann Southam in conversation with Kalvos & Damian », Musicworks, 71 (été 1998).

Eve EGOYAN et Gayle YOUNG, « Ann Southam », Musicworks, 101 (été 2008).

Jennifer HIGGS, « Refusing to tow the line: Ann Southam and Electronic Music in Canada 1950s-1960s » (thèse de maîtrise, Université de Toronto, 2009).


Lecture supplémentaire

  • Mitchell, C.J. "Warmth a characteristic of Ann Southam's electronic music," Music Scene, 269, Jan-Feb 1973

    BMI Canada Ltd/PRO Canada Ltd. "Ann Southam," pamphlets, 1977, 1981

    Colgrass, Ulla. "Electronic sound: Ann Southam on sound and space," Fugue, vol 2, Sep 1977

    Edwards, Barry. "Some first recordings: composer of the month: Ann Southam," ibid

    Mason, Roger Burford. "Ann Southam's new music," Music Scene, 367, May-Jun 1989

    Anderson, Carol. "Choice and interpretation," Musicworks, 46, Spring 1990

    Egoyan, Eve and Young, Gayle. "Ann Southam," Musicworks, 101, Summer 2008

    Poole, Elissa. "Composer has a tough tone row to hoe," Globe and Mail, 15 Mar 1997

    Báthory-Kitsz, Dennis, and Gunn, David. "If only I could sing: Ann Southam in conversation with Kalvos & Damian," Musicworks, 71, Summer 1998

    Egoyan, Eve and Young, Gayle. "Ann Southam," Musicworks, 101, Summer 2008

    Higgs, Jennifer. "Refusing to tow the line: Ann Southam and Electronic Music in Canada 1950s-1960s" (master's thesis, University of Toronto, 2009)