Association des routes et transports du Canada

L’Association des transports du Canada (ATC) est un organisme sans but lucratif qui offre un forum neutre pour discuter des questions techniques liées à l’infrastructure des routes et des autoroutes et au transport urbain. Elle rassemble des représentants des gouvernements, des entreprises du secteur privé, des établissements universitaires et d’autres organisations du Canada. Cet organisme non partisan a pour mission de « travailler ensemble pour favoriser l’échange d’idées, le développement du savoir, l’avancement des meilleures pratiques, la promotion du leadership et la mise en œuvre de solutions audacieuses. »



Histoire

Ucal-Henri Dandurand

Ucal-Henri Dandurand, foundateur de l'Association des transports du Canada. (Avec la permission de l'Association des transports du Canada)

L’Association des transports du Canada est fondée en 1914 sous le nom d’Association du Dominion des bonnes routes, et devient l’Association canadienne des bonnes routes (ACBR) en 1917. Plus tard, elle est constituée par une loi du Parlement. En 1955, l’ACBR organise la première conférence nationale sur la sécurité routière, d’où naît le Conseil canadien de la sécurité. En 1956, elle établit la Commission canadienne de la signalisation routière. Trois ans plus tard, elle publie un manuel sur les panneaux routiers, les feux de circulation et les marques sur chaussée. En 1963, l’Association publie les Normes canadiennes de conception géométrique des routes. Ces deux ouvrages de référence sont publiés dans plusieurs éditions ultérieures et sont aujourd’hui publiés sous les titres respectifs Manuel canadien de la signalisation routière et Guide canadien de conception géométrique des routes.

L’Association a une forte influence sur l’aménagement routier et les technologies routières. Par exemple, il lutte pendant de nombreuses années pour faire construire la route Transcanadienne (construite entre 1950 et 1962).

En 1970, l’ACBR change de nom pour adopter celui d’Association des routes et transports du Canada, en raison de son intérêt croissant pour d’autres modes de transport. Elle adopte son nom actuel en 1990.

Rôle et activités

Le logo de l'Association des transports du Canada

(Avec la permission de l'Association des transports du Canada)

Les membres de l’Association des transports du Canada (ATC) comprennent tous les ordres du gouvernement, des entreprises du secteur privé, des établissements universitaires et d’autres organisations.

L’Association offre un forum pour discuter de solutions techniques (plutôt que relatives aux politiques). Elle stimule l’innovation et fait office de réseau de partage d’informations pour le secteur des transports. Elle contribue ainsi à résoudre les problèmes du secteur. Les projets de recherche-développement (R-D) en cours visent cinq objectifs principaux :

  1. renforcer la diffusion des connaissances et des renseignements par le biais de plusieurs conseils et comités bénévoles;
  2. tenir l’ATC et le secteur canadien des transports informés sur les questions et les priorités émergentes du domaine des transports;
  3. participer à la coordination des programmes de recherche au Canada;
  4. appuyer la participation et la coordination des activités de R-D et le transfert des technologies en transport sur la scène internationale;
  5. contribuer à l’élaboration de propositions de projets de recherche qui répondent aux priorités stratégiques nationales déterminées.

Parmi les projets récents, on compte le développement des pratiques exemplaires pour réparer les nids-de-poule au Canada, la production d’une synthèse des pratiques exemplaires d’évaluation des produits de stabilisation des sols et des matériaux, et l’élaboration des bonnes pratiques de gestion recommandées pour respecter la Loi de 1994 sur la convention concernant les oiseaux migrateurs et Règlements. D’autres projets de recherche portent sur les infrastructures pour le cyclisme et sur les effets des transports sur la santé.

L’Association des transports du Canada crée la Fondation de l’ATC en 2003 pour accroître le soutien à la formation et au perfectionnement professionnel dans le domaine du transport. La Fondation soutient l’enseignement postsecondaire dans les disciplines connexes au transport, finance des activités qui font connaître aux étudiants les carrières dans le domaine, et rend accessible aux professionnels et aux étudiants les disciplines et les technologies novatrices.