William Baffin

William Baffin, explorateur (né probablement à Londres, en Angleterre autour de 1584; décédé le 23 janvier 1621 ou 1622 dans le golfe Persique).

William Baffin, explorateur (né probablement à Londres, en Angleterre autour de 1584; décédé le 23 janvier 1621 ou 1622 dans le golfe Persique). Ce navigateur, parmi les plus habiles de son temps, est le pilote en chef du capitaine James Hall lors de son voyage maudit au Groenland en 1612. Il pilote également deux expéditions vers la région de Spitsbergen en 1613 et en 1614, et navigue à bord du Discovery sous les ordres du capitaine Robert Bylot en 1615, à la recherche du passage du Nord-Ouest. Ils explorent le détroit d’Hudson et l’Ouest de l’île de Southampton, mais les glaces leur font rebrousser chemin, alors qu’ils ont en vue une terre que William Edward Parry baptisera plus tard l’île de Baffin. Au cours de ce voyage, William Baffin obtient les données de longitude en observant l’occultation d’étoiles par la Lune pour la première fois dans l’histoire de navigation des Anglais.

Enfance et début de carrière

On sait très peu de choses sur la vie de William Baffin avant qu’il participe aux expéditions dans l’Arctique. Il naît probablement à Londres et il est autodidacte. En 1612, il devient pilote en chef du vaisseau Patience du capitaine James Hall. Il est témoin du meurtre de James Hall par un Inuk au large de la côte ouest du Groenland, où James Hall avait capturé des Inuits comme auparavant. Les deux années qui suivent, William Baffin travaille dans la région de Spitsbergen, où on s’occupe de la chasse à la baleine. Il est pilote des vaisseaux d’expédition et des baleiniers.

Exploration de l’Arctique

En 1615, William Baffin est embauché par une compagnie nommée The Governor and Company of the Merchants of London, Discoverers of the North-West Passage qui entreprend des expéditions pour trouver et cartographier l’hypothétique voie navigable vers l’Asie. William Baffin est pilote à bord du Discovery avec le capitaine Robert Bylot. Pendant ces expéditions, il fait des observations que les futurs explorateurs vont trouver remarquablement précises. L’année suivante, William Baffin fait une autre expédition avec Robert Bylot. Ils sont les premiers Européens qui explorent l’endroit connu maintenant sous le nom de la baie de Baffin en dressant une carte des détroits de Lancaster, de Smith et de Jones. Ils dépassent le point du Nord atteint par leur prédécesseur, John Davis, de 480 km. Les explorateurs européens ne retournent au détroit « Sir Thomas Smith » qu’en 1852 pendant l’expédition d’Edward Augustus Inglefield.

Vie ultérieure

À partir de 1617, William Baffin travaille pour la Compagnie des Indes orientales anglaise (English East India Company). Entre 1617 et 1619, William Baffin navigue à Surat, en Inde, pour ensuite explorer la mer Rouge et le golfe Persique, où il poursuit ses travaux, faisant des relevés et dressant des cartes. En 1621 ou en 1622, William Baffin meurt d’une blessure à l’abdomen causée par une balle tirée pendant l’attaque des Anglo-Persans d’un fort portugais dans le golfe Persique. Quelques-uns des journaux de William Baffin sont publiés en 1625, mais les contraintes financières préviennent la publication de ses graphiques et de ses observations hydrographiques.