Beaverlodge

Beaverlodge, ville de l'Alberta; population 2365 (recens. 2011), 2264 (recens. 2006); constituée en tant que village en 1929, puis en tant que ville en 1956.

Beaverlodge, ville de l'Alberta; population 2365 (recens. 2011), 2264 (recens. 2006); constituée en tant que village en 1929, puis en tant que ville en 1956. Beaverlodge est située à 43 km à l'ouest de Grande Prairie et doit son nom à la petite rivière Beaverlodge, après avoir été nommée Uz-i-pa (« gîte temporaire ») par la Première nation Beaver. Le peuplement euro-canadien commence en 1908 et, en 1909, un groupe de méthodistes dissidents de l'Ontario, la Christian Association, obtient des concessions. La région est reconnue, bien avant l'arrivée du chemin de fer en 1928, pour sa production de céréales de haute qualité. En 1914, Donald Albright commence à faire des expériences avec des variétés de céréales près de la localité et, en 1917, sa ferme devient une sous-station de recherche agricole du Dominion; elle existe toujours en tant que ferme de recherche en agriculture et en agroalimentaire (voir aussi Stations de recherche en agriculture).

Beaverlodge possède une communauté artistique dynamique dont le siège se trouve au Beaverlodge Area Cultural Centre, où sont exposés entre autres des tableaux d'Euphemia McNaught et de Robert Guest. Le vaste South Peace Centennial Museum en plein air est proche de Beaverlodge, tout comme la Saskatoon Hill (connue dans la région sous le nom de Saskatoon Mountain), où ont été découverts des signes d'habitation humaine remontant à environ 9500 ans et où se trouvait, de 1953 à 1988, une station radar Pinetree (voir Ligne de radars avancés).


Lecture supplémentaire

  • Earl C. Stacey, editor, Beaverlodge to the Rockies (1974) and a supplement (1976).