Bell Piano and Organ Co.

Bell Piano and Organ Co. Manufacture d'instruments établie (1864) à Guelph, Canada-Ouest (Ontario), par les frères William et Robert Bell avec un personnel de trois employés. Elle produisit dans sa première année 25 mélodiums « Diploma » à quatre pattes.

Bell Piano and Organ Co.

Bell Piano and Organ Co. Manufacture d'instruments établie (1864) à Guelph, Canada-Ouest (Ontario), par les frères William et Robert Bell avec un personnel de trois employés. Elle produisit dans sa première année 25 mélodiums « Diploma » à quatre pattes. William Bell en devint gérant en 1865 et, sous le nom de W. Bell and Co., ouvrit une fabrique au Market Square en 1871. En 1881, près de 200 employés y produisaient annuellement 1200 mélodiums et harmoniums, dont certains étaient exportés jusqu'en Australie. En 1884, la production s'élevant à 26 000 instruments, Bell s'associa à son fils, W.J. Bell (1863-1925), à Mme W.B. Kennedy et à A.W. Alexander. En 1888, Bell fils vendit l'entreprise à un syndicat anglais qui en changea le nom pour Bell Organ and Piano Co., Ltd. Dès lors commença la fabrication de pianos. La production atteignait 600 harmoniums et 200 pianos par mois. Les premiers pianos à queue furent construits en 1901. L'exportation prit beaucoup d'ampleur et quelques-uns des plus beaux modèles de pianos furent envoyés aux palais de la reine Victoria et de la reine Frederica, aux rois d'Italie et d'Espagne et à un sultan turc. Les instruments remportèrent aussi un vif succès aux expositions commerciales et aux concours. Les ventes de pianos surpassant celles d'orgues et cette tendance semblant vouloir se poursuivre, l'entreprise changea son nom (1907) en celui de Bell Piano and Organ Co., Ltd. Elle multiplia ses agences à travers le Canada (l'une d'elles, à Toronto, devint en 1913 société distincte - Bell Music and Piano Co. - et vendit aussi des disques, des phonographes et de la musique imprimée). Avant 1913, la maison publiait un magazine commercial. En 1920, l'entreprise avait déjà commencé à produire des pianos pneumatiques, d'autres actionnés à l'électricité, des phonographes, des bancs de piano et des tables et cabinets de radio. Plus de 170 000 pianos et orgues avaient été fabriqués lorsqu'en 1928, la société fut vendue à un syndicat dirigé par John S. Dowling, de Brantford, Ont. La fabrication d'orgues fut abandonnée et la société prit le nom de Bell Pianos Ltd. En 1934, elle fut vendue à la maison Lesage qui conserva le modèle Bell.