​Ben Blue

​Ben Blue, né Benjamin Bernstein, acteur (né le 12 septembre 1901 à Montréal au Québec; décédé le 7 mars 1975 à Hollywood en Californie).

Ben Blue, né Benjamin Bernstein, acteur (né le 12 septembre 1901 à Montréal au Québec; décédé le 7 mars 1975 à Hollywood en Californie). Ben Blue, un danseur et mime fabuleux au visage triste et aux membres en caoutchouc, fait ses débuts à l’âge de 15 ans, comme choriste, après avoir effectué des essais pour la présentation montréalaise de la comédie musicale de George M. Cohan, Irene, une carrière de 50 ans dans l’univers du spectacle. Durant les années 1920, il joue sur le circuit américain du vaudeville puis apparaît en vedette dans une série de courts-métrages comiques produits par la Warner Bros, par les studios Hal Roach et par d’autres studios hollywoodiens. Chuck Jones, un animateur de la Warner Bros, fait appel à lui comme source d’inspiration pour l’un de ses premiers dessins animés, Conrad the Cat.

Les brèves apparitions teintées d’humour des personnages interprétés par Ben Blue constituent souvent des moments privilégiés des longs-métrages qu’il tourne, tout d’abord pour la Paramount puis pour la MGM, durant les années 1930 et 1940, comme The Big Broadcast of 1938, avec W.C. Fields et Bob Hope ainsi que For Me and My Gal avec Gene Kelly et Judy Garland. En 1950, il anime le Ben Blue Show, puis, durant le restant des années 1950, il effectue régulièrement des apparitions spéciales à la télévision et se produit dans différentes boîtes de nuit qui lui appartiennent.

Il interprète plusieurs personnages récurrents dans des séries télévisées, notamment The Frank Sinatra Show lors de la saison 1950‑1951, Saturday Night Revue en 1953‑1954 et la comédie de situation Accidental Family en 1967‑1968. Il revient au cinéma dans les années 1960 avec de courtes apparitions mémorables dans It’s a Mad Mad Mad Mad World de Stanley Kramers en 1963 et The Russians Are Coming, the Russians Are Coming de Norman Jewison en 1966.