Bruce McCulloch

Bruce McCulloch, acteur, réalisateur, écrivain (Edmonton, 12 mai 1961). Bruce McCulloch fréquente le Mount Royal College à Calgary, où il étudie le journalisme et les relations publiques.

Bruce McCulloch, acteur, réalisateur, écrivain (Edmonton, 12 mai 1961). Bruce McCulloch fréquente le Mount Royal College à Calgary, où il étudie le journalisme et les relations publiques. Son ambition est d'écrire de la comédie et il trouve bientôt sa voie au sein de la compagnie de théâtre d'improvisation Loose Moose Theatre Company à Calgary, où il s'associe à Mark McKinney pour former un duo comique connu sous le nom de The Audience. Alors qu'ils assistent au Fringe Festival à Toronto, McKinney et lui unissent leurs forces à Dave Foley et à Kevin McDonald, qui sont déjà connus sous le nom de The Kids in the Hall. Ils se produisent sur place, se joignent à Scott Thompson et attirent bientôt l'attention du producteur de Saturday Night Live (SNL) Lorne Michaels, qui, voyant le potentiel du groupe, invite McCulloch et McKinney à s'installer à New York pour écrire la série de longue durée pendant deux saisons.

En 1989, The Kids in the Hall fait ses débuts au Canada et aux États-Unis. Avec les quatre autres membres, McCulloch participe à l'écriture et parfois à la réalisation de la série. Celle-ci est en nomination pour trois Emmy Awards consécutifs, en 1993, en 1994 et en 1995, reçoit neuf nominations aux prix Gémeaux et remporte trois prix, celui de la meilleure performance dans une émission de comédie ou une série humoristique en 1989 et en 1993 et celui du meilleur scénario dans une émission de comédie ou une série humoristique en 1989. Grâce à un style nettement gai, nerveux et souvent surréaliste, l'émission s'attire lentement un public qui lui demeure loyal tant qu'elle est en onde, pendant cinq ans. Le personnage le plus connu de McCulloch est le Cabbage Head Man. Et parmi les courts métrages qu'il réalise pour l'émission, le plus mémorable est Love and Sausages. Ce court métrage sur une histoire d'amour étrange entre deux travailleurs œuvrant dans une usine de saucisses sombre et stérile, filmé rapidement, est terriblement lugubre. Lorsque la série The Kids prend fin, McCulloch retourne à ses fonctions d'auteur pour SNL.

McCulloch coécrit un film sans grand succès, dans lequel il joue, Brain Candy (1996; v.f. La pilule du bonheur) de The Kids. De plus, en 1998, il écrit et réalise son premier long métrage, la comédie romantique Dog Park (v.f. Réservé aux chiens), mettant en vedette McKinney et lui-même. Il apparaît dans la satire sur le Watergate Dick (1999), où il incarne le reporteur du Washington Post Carl Bernstein, et réalise Superstar (1999), qui met en scène des réguliers de SNL Molly Shannon et Will Ferrell, Stealing Harvard (2003), mettant en vedette le comédien canadien controversé Tom Green, et Comeback Season (2006). Il écrit treize épisodes de la série télévisée Carpoolers (2007-2008).

The Kids in the Hall se réunissent en 2000, 2002 et 2008 pour une tournée de spectacles humoristiques dans tout le pays. Leurs admirateurs peuvent ainsi revoir certains de leurs personnages préférés de la série adorée. C'est McCulloch qui a l'idée originale de la minisérie en huit épisodes Kids in the Hall: Death Comes to Town (2010) de la télévision anglophone de la SRC et les amateurs se réjouissent de revoir le groupe à la télévision.

McCulloch lance deux albums humoristiques : Shame-Based Man (1995) et Drunk Baby Project (2002). Comme c'est le cas pour son travail à la télévision, ces albums proposent un mélange de musique et de monologues.