Bonheur d'occasion

Bonheur d'occasion (1945), est un roman de Gabrielle Roy dont l'histoire se déroule dans le quartier pauvre de Saint-Henri, à Montréal, durant la Deuxième Guerre mondiale.

Gabrielle Roy, auteure
Gabrielle Roy, le 21 avril 1946 (avec la permission du \u00ab Globe and Mail \u00bb).

Bonheur d'occasion (1945), est un roman de Gabrielle Roy dont l'histoire se déroule dans le quartier pauvre de Saint-Henri, à Montréal, durant la Deuxième Guerre mondiale. C'est le premier exemple de réalisme urbain dans la littérature canadienne-française. Les habitants voient dans la guerre leur salut, ils pensent qu'elle les délivrera du chômage.

Jean Lévesque, un ingénieur ambitieux mais égoïste, séduit Florentine Lacasse, serveuse dans un casse-croûte. Enceinte, Florentine épouse un soldat aux idéaux naïfs, Emmanuel Létourneau. Sa mère, Rose-Anna, est une mater dolorosa moderne qui donne naissance à un enfant de plus et perd son mari à la guerre. Le jeune frère de Florentine, Daniel, se meurt de leucémie à l'hôpital et connaît pour la première fois le confort matériel, entouré de nouveaux jouets futiles. Gabrielle ROY décrit avec compassion et perspicacité ces personnages qui sont en train de perdre toutes leurs illusions.

Au talent avec lequel l'auteure décrit les scènes, les odeurs et les bruits de St-Henri vient s'ajouter le regard ironique qu'elle pose sur cet univers. Le roman gagne plusieurs prix, dont celui du Gouverneur général, et est traduit à deux reprises, sous le titre The Tin Flute, par Hannah Josephson (1947) et Alan Brown (1981).


En savoir plus // Gabrielle Roy