Bouchard et Morisset

Bouchard et Morisset, pianistes-duettistes. Victor Bouchard (né le 11 avril 1926 à Ste-Claire-de-Dorchester, au Québec) et Renée Morisset (né le 13 juin 1928 à St-Damien-de-Bellechasse, au Québec).

Bouchard et Morisset, pianistes-duettistes. Victor Bouchard (né le 11 avril 1926 à Ste-Claire-de-Dorchester, au Québec) étudie au conservatoire de musique de Québec et obtient le premier prix de piano en 1950. Renée Morisset (né le 13 juin 1928 à St-Damien-de-Bellechasse, au Québec) fait ses études avec Germaine Malépart au conservatoire de musique du Montréal et décroche le premier prix de piano en 1947. Suite à leur mariage en 1950, Bouchard et Morisset poursuivent leurs études à Paris avec Alfred Cortot et Antoine Reboulot (1950-1952). Le concert à Québec en octobre 1952 dans le Concerto pour deux pianos, K365 de Mozart marque le début de leur carrière internationale en tant que pianistes-duettistes. Après le récital au Carnegie Hall de New York, ils effectuent plusieurs tournées aux États-Unis et au Canada. Ils contribuent, par le concert et de nombreux enregistrements, à la découverte d'un répertoire peu connu et créent plusieurs œuvres de compositeurs canadiens dont Clermont Pépin, Roger Matton, Jacques Hétu. Ils obtiennent le prix Calixa-Lavallée (1964) et sont nommés Membres de l'Ordre du Canada (1981) et élevés au rang d'Officiers (1985). Tous deux professeurs au Centre d'arts Orford, Victor Bouchard en assume aussi la direction (1955-1966) et est président national des Jeunesses musicales du Canada (1957-1959), directeur général du Conservatoire du musique de Québec (1967-1971), directeur et conseiller de la section musique du ministère des Affaires culturelles du Québec (1971-1980).