Brave Wolfe

Première romance d'origine canadienne-anglaise - et l'une des plus jolies - « Brave Wolfe » évoque la victoire anglaise des Plaines d'Abraham en 1759.

Brave Wolfe

Première romance d'origine canadienne-anglaise - et l'une des plus jolies - « Brave Wolfe » évoque la victoire anglaise des Plaines d'Abraham en 1759. Composée peu après la bataille, elle semble avoir été inspirée d'une vieille complainte d'amour britannique intitulée « The Blacksmith ». Très connue dans les colonies anglaises, elle a été imprimée séparément ou incluse dans des albums de chansons de la Nouvelle-Angleterre aux 18e et 19e siècles, et a survécu par la tradition orale jusqu'au 20e siècle à Terre-Neuve et en Nouvelle-Écosse. Elisabeth Greenleaf, qui l'a recueillie à Terre-Neuve en 1929, la décrivit comme une chanson à la fois martiale et émouvante « dont le rythme noble demeure dans la mémoire, de même que certaines de ses paroles saisissantes ». W. Roy Mackenzie, dans son ouvrage intitulé Ballads and Sea Songs From Nova Scotia (Cambridge, Mass. 1928), témoigna de la ferveur avec laquelle elle était chantée en Nouvelle-Écosse; on l'interprétait dans le même esprit à Terre-Neuve. « Brave Wolfe » a été publiée pour la première fois dans le livre de Mackenzie; on la trouve également dans les Ballads and Sea Songs of Newfoundland de Greenleaf et Mansfield (Cambridge, Mass. 1933), dans les Folk Songs of Canada de Fowke et Johnston (Waterloo 1954), ainsi que sur un enregistrement du même nom (Wat. CS-3). Alan Mills la chante sur le disque Canada's Story in Song (Folk. 3000) et Tom Kines sur Canadian Folk Songs : A Centennial Collection (9-RCA et RCI CS-100, 5-ACM 39-CD). Elle a été aussi enregistrée par la harpiste Judy Loman (CBC SM-167) et par Ian and Sylvia (Vanguard VSD-23-24). « Brave Wolfe » est également connue sous le titre « Bold Wolfe ». Il existe toutefois une autre chanson, habituellement intitulée « Bold Wolfe » ou « General Wolfe », qui décrit la même bataille; mieux connue en Angleterre qu'en Amérique du Nord cependant, elle a été enregistrée par Rick Avery et Judy Greenhill (J & R JR-001) et sur Folkways FM-2005. Les deux chansons figurent dans Singing Our History de Fowke et Mills (Toronto 1984).