Brown, James Sutherland

James Sutherland Brown, surnommé « Buster », soldat (Simcoe, Ont., 28 juin 1881 -- Victoria, 13 avril 1951).

Brown, James Sutherland

James Sutherland Brown, surnommé « Buster », soldat (Simcoe, Ont., 28 juin 1881 -- Victoria, 13 avril 1951). Brown entre dans la milice en 1896 et après avoir été transféré dans le Royal Canadian Regiment en 1906, il est affecté outremer à différents postes dans l'état-major au cours de la Première Guerre mondiale. De souche loyaliste, cet homme au franc-parler se méfie profondément des États-Unis et se fait le grand promoteur du patrimoine britannique au Canada.

Dans les années 20, en tant que directeur des opérations et des services de renseignements militaires, Brown ébauche le plan de défense n° 1, le plan d'urgence canadien de défense dans l'éventualité d'une guerre entre l'Empire britannique et les États-Unis. Ce plan est abandonné en 1931 par le chef d'état-major général A.G.L. MCNAUGHTON, qui savait que les Américains gagneraient inévitablement une telle guerre.

Brown est commandant du district militaire n° 11 en Colombie-Britannique de 1929 à 1933 puis prend sa retraite à la suite d'une dispute avec McNaughton au sujet de l'administration des camps de travail pour les chômeurs, gérés par le ministère de la Défense nationale. Il s'installe à Victoria, où il se présente en vain comme candidat conservateur et où il mène une campagne contre le socialisme et les autres « -ismes » qu'il considère néfastes pour la société.