Cap-Pelé

Cap-Pelé, village du N.-B.; pop. 2256 (recens. 2011), 2279 (recens. 2006); const. en 1969. Situé dans le Sud-Est du Nouveau-Brunswick, Cap-Pelé se trouve au coeur de l'ACADIE, à 22 km à l'est de SHEDIAC.

Cap-Pelé, village du N.-B.; pop. 2256 (recens. 2011), 2279 (recens. 2006); const. en 1969. Situé dans le Sud-Est du Nouveau-Brunswick, Cap-Pelé se trouve au coeur de l'ACADIE, à 22 km à l'est de SHEDIAC. Autrefois connu sous le nom de Cape Bald, le village porte le nom de Cap-Pelé depuis 1950.

Cap-Pelé a été fondée en 1780, à la suite de la déportation des Acadiens et de la GUERRE DE SEPT ANS (voir ACADIE, HISTOIRE DE L'). De nos jours, sa population est composée à 86 p. 100 de gens de descendance acadienne.

Cap-Pelé est un centre touristique riche en histoire acadienne et est aussi renommé pour sa trentaine de « boucannières », ou fumoirs, dispersées un peu partout dans le village. Elles sont surtout utilisées pour fumer le hareng qu'on exporte dans le monde entier. On pratique la pêche locale du hareng et des pétoncles le printemps, et la pêche au maquereau l'été. On y pêche également le homard du mois d'août au mois d'octobre.

Cap-Pelé est renommé pour ses plages sablonneuses, notamment les plages Gagnon, Sandy et de l'Aboiteau. Chaque été, le Frolic de Cap-Pelé rend hommage à la musique acadienne.