Université du Cap-Breton

L’Université du Cap-Breton (en anglais, Cape Breton University – CBU) de SYDNEY, en Nouvelle-Écosse, est fondée en 1974 sous le nom de College of Cape Breton (CCB). Elle naît de la fusion du campus de Sydney (Xavier Junior College) de l'UNIVERSITÉ ST.

CBU Harriss Hall
(Avec la permission de l'Université du Cap-Breton).\r\n
L
(Avec la permission de l'Université du Cap-Breton).
Les services de CBU
(Avec la permission de l'Université du Cap-Breton).
Des fans des Capers
(Avec la permission de l'Université du Cap-Breton).
Vue aérienne de CBU
(Avec la permission de l'Université du Cap-Breton).
L’Université du Cap-Breton (en anglais, Cape Breton University – CBU) de SYDNEY, en Nouvelle-Écosse, est fondée en 1974 sous le nom de College of Cape Breton (CCB). Elle naît de la fusion du campus de Sydney (Xavier Junior College) de l'UNIVERSITÉ ST. FRANCIS XAVIER (établie en 1951) et du Nova Scotia Eastern Institute of Technology (fondé en 1968). Premier COLLÈGE UNIVERSITAIRE au Canada, l'établissement offre les programmes de sciences et de lettres et sciences humaines de la plupart des universités en plus de programmes techniques et commerciaux offerts dans les collèges. En 1982, le collège obtient son statut d'établissement conférant des diplômes universitaires et se renomme University College of Cape Breton (UCCB). La loi établissant l'Université du Cap-Breton est adoptée quelques années plus tard, en 1989. En 2005, le Conseil des gouverneurs approuve le changement de nom de l’institution, laissant ainsi tomber le mot « collège ».

L'université travaille avec la collectivité et s’engage à favoriser l'apprentissage technologique et théorique. Elle décerne des diplômes en lettres et sciences humaines, en administration des affaires et en sciences, et des diplômes en génie, en arts appliqués et en technologie, à même le campus et à travers l’éducation en ligne. Elle offre également des programmes complets d'éducation permanente. À la fin des années 1990, l'établissement ajoute à ses installations le Student, Culture and Heritage Centre ainsi que le Tourism and Hospitality Centre avec ses laboratoires en nutrition. C’est également à cette période que l'université commence à dispenser son premier programme d'études supérieures : un programme de MBA en développement économique communautaire. La culture est un élément important de l'université et à l'automne de 2006, celle-ci ouvre le Centre for Cape Breton Studies. Des études en ETHNOMUSICOLOGIE et sur le FOLKLORE y sont soutenues par des services tels que l'Institut Beaton, qui est reconnu comme la source d’archives culturelles du Cap-Breton. L'université dispose également d'une galerie d'art importante, qui abrite une collection permanente.

L’Université du Cap-Breton est connue pour la qualité de son apprentissage appliqué, dispensé à travers des programmes tels que le baccalauréat ès arts en études communautaires. Ce programme axé sur les processus met l’accent sur la solution de problèmes réels du monde, l'apprentissage autodirigé, l'analyse critique et les compétences communautaires. Un autre exemple d'apprentissage appliqué se retrouve dans le programme de maîtrise en administration des affaires en développement économique communautaire (DEC MBA), option de consolidation de la paix, de reconstruction et de bonne gouvernance, offert en partenariat avec le MINISTÈRE DE LA DÉFENSE NATIONALE. Les possibilités de recherche et de développement sur le campus et sur le terrain mettent les chercheurs spécialisés de l’université en contact direct avec les étudiants de premier cycle, leur fournissant des projets de recherche qui sont généralement seulement accessibles aux étudiants des cycles supérieurs.

L’Université du Cape Breton est un chef de file canadien en éducation postsecondaire des autochtones, et elle travaille en étroite collaboration avec les communautés des Premières nations. Le collège Unama'ki appartient à l’université et favorise l'excellence dans l’éducation, la recherche et le savoir des autochtones, tout en portant une attention particulière à la satisfaction des besoins postsecondaires des étudiants autochtones à travers le monde. Plus de 500 autochtones sont titulaires d'un diplôme dans une variété de disciplines académiques offertes par l’université.

L’Université du Cap-Breton compte actuellement plus de 3400 étudiants, dont 1000 sont des étudiants étrangers provenant de près de 30 pays. Le nombre d’étudiants étrangers à l’université est en croissance, et les partenariats internationaux continuent à se développer avec des pays tels que la Chine et l'Égypte. Par exemple le campus partenaire de l’université au Caire en Égypte, le Canadian International College (CIC), a officiellement ouvert ses portes en septembre 2004 et est un succès. Grâce à ce partenariat, les étudiants du CIC peuvent compléter leur diplôme de quatre ans au Caire, tout en ayant la possibilité de transférer à l’université du Cap-Breton à tout moment au cours de leur programme.

Les cinq équipes interuniversitaires des Capers de l’Université du Cap-Breton, qui comprennent le soccer masculin et féminin, le basketball masculin et féminin, ainsi que le soccer féminin, figurent parmi les plus meilleures équipes au pays. En 2007, l'équipe féminine de football des Capers remporte son premier trophée commémoratif Gladys Bean, en tant que championne du soccer féminin du Sport interuniversitaire canadien (SIC). C’est un moment de grande fierté, puisque c’est aussi la première fois que l’Université du Cap-Breton organise un championnat national et qu’elle remporte, tous sports confondus, un titre de la SIC. Les Capers ont également à leur actif un certain nombre de bannières de l’Atlantique University Sport. Des joueurs viennent de partout du Canada, des États-Unis et d’ailleurs pour étudier à l’Université du Cap-Breton et être un Caper.

L’Université du Cap-Breton compte plus de 17 000 anciens qui habitent plus de 80 pays à travers le monde. La devise de l’université est Theid Dichioll Air Thoiseach (en gaélique), qui signifie « La persévérance triomphera ». Ses couleurs sont l’orange, le vert et le blanc.


Liens externes