Caron-Legris, Albertine

Albertine Caron-Legris (née Caron). Pianiste, compositrice, professeure (Louiseville, près Trois-Rivières, Québec, 1906 - Montréal, 1972). B.Mus. (Montréal) 1942.

Caron-Legris, Albertine

Albertine Caron-Legris (née Caron). Pianiste, compositrice, professeure (Louiseville, près Trois-Rivières, Québec, 1906 - Montréal, 1972). B.Mus. (Montréal) 1942. À Montréal, elle étudia le piano avec Romain-Octave Pelletier et, plus tard, avec Michel Hirvy; le chant avec Rodolphe Plamondon; la composition avec le chanoine Élysée Panneton et Eugène Lapierre. Après son mariage (v. 1918), elle commença à enseigner à Montréal et à donner des récitals de piano au Québec. Elle fut surtout connue, cependant, comme compositrice. Elle écrivit des mélodies, de la musique pour piano et des harmonisations de chansons folkloriques. Son oeuvre la plus connue est sans doute « La Berceuse de Donalda » (Musica Enr. 1947) présentée à « Un homme et son péché », émission de radio (plus tard de télévision) de la SRC. Un octroi du CAC rendit possible la publication de Mes plus belles chansons (Montréal 1962), recueil d'arrangements de mélodies pour piano destiné aux enfants. Ses autres compositions comprennent Poème pastorale [sic] pour piano (BMIC 1948) et deux mélodies - « Soir d'hiver » (ibid. 1948) et « Ceux qui s'aiment sont toujours malheureux » (Le Passe-Temps, mars 1947). Parmi les chanteurs qui ont interprété les mélodies de Caron-Legris figurent Raoul Jobin, Nicholas Massue, Marthe Létourneau, Maureen Forrester et Albert Viau. Ses documents personnels ont été déposés à la Bibliothèque nationale du Canada.


Lecture supplémentaire

  • Barbeau, Marius. 'Au service de notre folklore: Mme Albertine Caron-Legris,' P-T, Mar 1947