Chipman, Ward, fils

Ward Chipman, politicien, juge (Saint-Jean, N.-B., 10 juill. 1787 -- id., 26 nov. 1852).

Chipman, Ward, fils

Ward Chipman, politicien, juge (Saint-Jean, N.-B., 10 juill. 1787 -- id., 26 nov. 1852). Fils de Ward CHIPMAN, formé à Harvard et à Londres, il reprend l'important cabinet d'avocats de son père et travaille à ses côtés dans le cadre de la commission qui échoue dans sa tentative d'établir la frontière nord-est du Nouveau-Brunswick, de 1817 à 1821. Il est député de Saint-Jean en 1820 et devient solliciteur général en 1823. Il est président de l'Assemblée en 1824. En 1825, il est nommé juge et membre du conseil. Entre 1828 et 1830, il collabore à la préparation de la représentation britannique en vue de l'arbitrage au sujet des frontières et joue un rôle décisif en convaincant le gouvernement britannique du bien fondé de la demande du Nouveau-Brunswick. En 1834, il est nommé juge en chef du Nouveau-Brunswick et président du conseil.

Conservateur dans ses opinions politiques et religieuses, il forme un grand nombre d'avocats, rédige des modifications au Code criminel en 1831, préside une enquête spéciale sur l'administration de la justice en 1832 et supervise la préparation du premier recueil des lois du Nouveau-Brunswick, imposant ainsi ses opinions conservatrices au système juridique de la province.