Claude-Henri Grignon

Claude-Henri Grignon, OC, journaliste, critique littéraire, romancier, auteur de feuilletons radiophoniques et télévisées (né le 8 juillet 1894 à Sainte-Adèle, QC; décédé le 3 avril 1976 à Sainte-Adèle).

Claude-Henri Grignon, OC, journaliste, critique littéraire, romancier, auteur de feuilletons radiophoniques et télévisées (né le 8 juillet 1894 à Sainte-Adèle, QC; décédé le 3 avril 1976 à Sainte-Adèle). Lauréat du Prix Athanase-David, membre de la Société royale du Canada et Officier de l’Ordre du Canada, Grignon est surtout connu pour son roman Un homme et son péché (1933), dont le héros, l’avaricieux Séraphin Poudrier, devient le personnage central des adaptations du roman pour la radio, la télévision et le cinéma. Ce roman original et pertinent s’écarte de la convention qui régit la littérature québécoise prônant la vie rurale. Grignon, qui a d’autres publications à son actif, doit par la suite sa notoriété de virulent détracteur à ses Pamphlets de Valdombre (1936–43).

Éducation et jeunesse

Grignon naît et grandit à Sainte-Adèle dans les Laurentides au sein d’une famille de neuf enfants. Il suit des cours au Collège Saint-Laurent pendant deux ans, mais c’est avant tout un autodidacte.

En 1916, Grignon occupe un poste de fonctionnaire fédéral, et entame sa longue carrière de journaliste en même temps. Il publie son premier article dans L’Avenir du Nord de Saint-Jérôme sous le pseudonyme Claude Bâcle. Il continue à écrire des articles dans La Minerve, Le Nationaliste, Le Matin, Le Canada, La Revue populaire, La Nation de Québec, L’Ordre, La Renaissance, Le Petit Journal et Le Bulletin des agriculteurs.En 1920, il adopte le pseudonyme de Valdombre pour ses écrits journalistiques polémistes. Il dirige les pages littéraires de la revue En Avant! ainsi que celles du Bulletin des agriculteurs.

En 1928, Grignon publie son premier roman, Le secret de Lindbergh, une biographie idiosyncratique de la vie de l’aviateur américain Charles Lindbergh. En 1934, l’année suivant la parution de son œuvre maitresse Un homme et son péché, Grignon publie un recueil de nouvelles Le Déserteur et autres récits de la terre.

Un homme et son péché

Le travail le plus important de Grignon, le roman Un homme et son péché, est d’abord publié en 1933; son édition corrigée et définitive sort en 1935. Situé dans le village de Sainte-Adèle, le roman Un homme et son péché est centré sur l’avaricieux Séraphin, l’antihéros du roman. Séraphin méprise tout le monde dans le village et il est méprisé de tous, à l’exception de son épouse Donalda, une femme pieuse et opprimée. Quand Donalda tombe malade, il refuse d’appeler un médecin pour la soigner par crainte de la dépense, et quand elle meurt, il l’enterre dans un cercueil trop petit pour elle. À la fin, Séraphin meurt dans l’incendie de sa maison tandis qu’il tente de récupérer les pièces d’or qu’il a cachées dans un sac d’avoine. Un homme et son péché est considéré comme l’un des premiers romans modernistes dans la tradition du roman du terroir (des romans sur la vie campagnarde au Québec), et le premier à porter un regard critique et satyrique sur le Québec rural d’avant la Révolution tranquille.

En 1935, Grignon reçoit le Prix Athanase-David pour Un homme et son péché. Le roman est traduit en anglais et il est intitulé The Woman and the Miser (1978).

Adaptations

Avec l’aide de sa cousine, la romancière Germaine Guèvremont, il adapte Le Déserteur et autres récits de la terre pour la radio. Un homme et son péché fait l’objet de nombreuses adaptations destinées à différents médias. Le roman devient un feuilleton radiophonique qui est diffusé de 1939 à 1965, d’abord sur les ondes de Radio-Canada, et ensuite sur CKVL à Montréal ; Paul Gury le porte au cinéma en 1949, puis en réalise une autre version intitulée Séraphin qui sort en 1950. Le roman est transposé en bande dessinée, avec l’aide de l’illustrateur Albert Chartier et Grignon pour les scénarios, qui parait chaque mois dans Le Bulletin des agriculteurs de 1951 à 1970 (elle est rééditée en 2010 sous la forme d’un livre intitulé Séraphin illustré). Grignon fait une adaptation du livre pour la télévision : Les Belles Histoires des pays d’en haut, qui est diffusée sur le petit écran de 1956 à 1970. Séraphin : Un homme et son péché est un autre film tiré du roman; Charles Binamé en est le réalisateur et il sort en 2002.

Polémiques

Très tôt Grignon acquiert une solide réputation d’essayiste et d’auteur polémiste. En 1936, sous le pseudonyme Valdombre, il publie Au pays canadien-français et Précisions sur «Un homme et son péché ». Le mal qui nous ronge: notre défaut d’observation paraît en 1938. Entre 1936 et 1943, Grignon publie 46 exemplaires de la revue littéraire et politique les Pamphlets de Valdombre, où l’on retrouve des invectives caractéristiques et souvent violentes de l’auteur.

Carrière politique

Claude-Henri Grignon est maire de Sainte-Adèle de 1941 à 1951.

Distinctions

1935 : Prix Athanase-DavidpourUn homme et son péché

1962 : Membre de la Société royale du Canada

1969 : Officier de l’Ordre du Canada