Francis Clergue

Francis Hector Clergue, financier et promoteur industriel (Brewer, Maine, 28 mai 1856 -- Montréal, 19 sept. 1939). Né de parents huguenots, Clergue étudie le droit au Maine State College.
Francis Hector Clergue, financier et promoteur industriel (Brewer, Maine, 28 mai 1856 -- Montréal, 19 sept. 1939). Né de parents huguenots, Clergue étudie le droit au Maine State College.


Portrait photographique de Francis Clergue

Francis Clergue, financier et promoteur industriel (date de la photo inconnue). 

Clergue, Francis Hector

Francis Hector Clergue, financier et promoteur industriel (Brewer, Maine, 28 mai 1856 -- Montréal, 19 sept. 1939). Né de parents huguenots, Clergue étudie le droit au Maine State College. Après une brève carrière en droit, il se lance dans le domaine de la promotion industrielle, créant des entreprises de tourisme, de chemin de fer, de services publics et de construction navale dans le Maine, en Alabama et en Perse; l'ouverture de celles-ci se caractérisent par une promotion flamboyante et une piètre exécution. L'aspect central des plans de Clergue est le principe de corrélation : le regroupement d'industries reliées autour d'une source d'énergie commune. Au début des années 1890, il applique ce principe à la ville léthargique de SAULT STE. MARIE.

Généreusement soutenu par les politiciens provinciaux et locaux désireux de développer le « nouvel Ontario » ainsi que par des financiers de Philadelphie, Clergue construit à Sault-Sainte-Marie un complexe de mines, de foresterie, de chemin de fer, d'acier et de compagnies d'énergie qui, à son apogée, emploie 7000 personnes. En 1903, l'« empire » fait faillite en raison de manoeuvres financières douteuses et d'une gestion incompétente.

Clergue est renvoyé de la Lake Superior Corp. réorganisée et se tourne vers une série de projets d'affaires destinés à la faillite au Canada, aux États-Unis, en Russie et en Extrême-Orient. Des éléments de son empire ont survécu, dont les plus connus sont l'ALGOMA CENTRAL RAILWAY, ACIERS ALGOMA INC. et Great Lakes Power.


Lecture supplémentaire

  • D. McDowall, Steel at the Sault: Francis H. Clerque, Sir James H. Dunn and the Algoma Steel Corporation, 1901-56 (1984); Alan Sullivan, The Rapids (1922).

//