Conférences coloniales et impériales

Les Conférences coloniales et impériales (1887-1937) constituent le principal moyen de consultation à haut niveau entre les représentants du Royaume-Uni, du Canada et des autres États autonomes du Commonwealth.

Conférences coloniales et impériales

Les Conférences coloniales et impériales (1887-1937) constituent le principal moyen de consultation à haut niveau entre les représentants du Royaume-Uni, du Canada et des autres États autonomes du Commonwealth. Ces conférences aident à définir un cadre de coopération économique et militaire, tout en rejetant toutes les formes de centralisation impériale. Les Conférences coloniales ont lieu en 1887, 1894, 1897, 1902 et 1907; les Conférences impériales en 1911, 1917, 1918, 1921, 1923, 1926, 1930, 1932 et 1937. Elles ont lieu deux fois à Ottawa (1894 et 1932); toutes les autres se déroulent à Londres, en Angleterre. Après 1937, on remplace les Conférences impériales par les Rencontres des premiers ministres qui se tiennent en principe sans conseillers ni ordre du jour. Elles se veulent une occasion d'échanges informels entre les chefs politiques du COMMONWEALTH. Ceux-ci se sont rencontrés 17 fois de 1944 à 1969. Par la suite, les conférences prennent le nom de « Rencontres des chefs d'État » et ont lieu tous les deux ans, depuis 1971.