Comptabilité

Science qui consiste à chiffrer et à rendre compte des opérations financières d'une organisation. Les comptables doivent choisir parmi un grand nombre d'événements ceux qui ont des retombées sur l'organisation et qui peuvent être mesurées à l'aide de chiffres.

Comptabilité

Science qui consiste à chiffrer et à rendre compte des opérations financières d'une organisation. Les comptables doivent choisir parmi un grand nombre d'événements ceux qui ont des retombées sur l'organisation et qui peuvent être mesurées à l'aide de chiffres. Ensuite, ils les présentent sous forme de rapports financiers aux dirigeants et tiers (actionnaires, créanciers, pouvoirs publics, investisseurs) intéressés à la performance économique de l'entreprise.

La comptabilité peut se diviser en deux sous-disciplines (avec des variantes selon les catégories professionnelles) : d'une part, la comptabilité financière ou générale, mieux connue grâce aux documents comptables (bilans, états des résultats et états de l'évolution de la situation financière) généralement diffusés tant à l'intérieur qu'à l'extérieur d'une organisation ou entreprise et, d'autre part, la comptabilité de gestion dont l'objet est d'analyser des données comptables internes en vue de fournir à la direction les renseignements dont elle a besoin pour évaluer des projets et des politiques et prendre des décisions. Bien que les deux branches de la comptabilité exigent des techniciens pour la saisie systématique des données et la tenue des livres, les opérations comptables plus complexes reviennent souvent aux professionnels. Par exemple, en comptabilité générale, les rapports annuels et intermédiaires, réalisés par des spécialistes, sont vérifiés et approuvés par des comptables accrédités, alors qu'en comptabilité de gestion, le choix des renseignements pertinents et la détermination des normes, principes et conventions de comptabilité et de vérification sont normalement la chasse gardée d'experts-comptables.

L'histoire de la comptabilité remonte à des siècles et son évolution fut mouvementée. En effet, vouée strictement à l'origine à des fins d'enregistrement, la comptabilité se rapporte entre autres de nos jours à la fiscalité, à la vérification des livres comptables, aux systèmes d'information et à l'économie. Toutefois, même si on peut retracer la tenue de registres à l'époque babylonienne et que la comptabilité en partie double existe depuis 1494, il faut reconnaître que la profession de comptable est assez récente en Amérique du Nord. La première rencontre officielle des comptables s'est tenue à Montréal en juin 1879 en vue de créer une association de promotion de la profession. Aujourd'hui, il y a trois associations professionnelles au Canada : l'Institut canadien des comptables agréés (anciennement Dominion Association of Chartered Accountants fondé en 1902) dont les membres sont désignés par le sigle CA; la Société nationale des comptables en management (CMA Canada) fondée en 1920 sous le nom de la Canadian Society of Cost Accountants; et l'Association des comptables généraux licenciés du Canada constituée en 1913 (CGA Canada). Certes, ces associations professionnelles ont toutes une structure nationale mais, étant donné que l'enseignement relève de la compétence des provinces, chacune s'est dotée d'un organisme provincial, appelé institut, ordre, association ou société, chargé d'élaborer et de contrôler les programmes d'enseignement et les critères d'admission à la profession.

En matière de formation, chaque association fait passer des examens assortis d'expérience en milieu de travail. En 1970, l'Institut canadien des comptables agréés est la première association à exiger un diplôme universitaire de ses membres. De plus, les candidats à la titularisation doivent suivre un programme d'études approfondies, réussir un examen national et effectuer un stage de deux à trois ans dans un cabinet d'experts-comptables reconnu. Quant aux candidats qui se destinent à être comptables généraux licenciés, ils peuvent terminer leurs études universitaires avant ou après l'accréditation professionnelle. Ils doivent cependant justifier une expérience en milieu de travail, notamment dans une entreprise ou une administration publique. Même s'il est possible de devenir comptable en management au terme du cycle d'études secondaires, un grand nombre de candidats optent pour des cours universitaires. Toutes les grandes universités canadiennes offrent des cours préparatoires aux examens d'accréditation.

La comptabilité privée, au sein d'entreprises, se prête à diverses possibilités d'emplois, allant des aspects techniques de la tenue de livres à des processus plus complexe de planification administrative, budgétaire et financière. Les comptables privés travaillent pour des organisations comme les administrations publiques, les établissements de santé et de services sociaux (hôpitaux, CLSC, etc.) et les universités. Dans les moyennes et grandes entreprises, ce sont des comptables professionnels qui d'ordinaire occupent les postes d'importance au plan financier (contrôleur, chef comptable, trésorier, vérificateur interne).

La comptabilité publique regroupe des activités telle que la vérification, la consultation en gestion, la vérification d'autres informations à caractère financier pour le compte de créanciers ou de pouvoirs publiques, et même les attributions d'un syndic de faillite. La vérification consiste à certifier la régularité et la conformité des comptes et des rapports financiers, obligation légale que toutes les sociétés publiques doivent respecter. Dans certaines provinces, la vérification se fait exclusivement par des comptables agréés. Au cours des dernières décennies, les services de consultation dans les domaines de la comptabilité, de la fiscalité, des finances et des systèmes d'informations ont rapidement pris de l'expansion et continueront probablement sur cette lancée.

Les trois grandes associations de comptables publient chacune leur propre revue : le CA Magazine, le CMA Management et le CGA Magazine.


Lecture supplémentaire

  • R. Skinner, Accounting Principles (1972).

Liens externes