Concours international de musique de Montréal/Montreal International Music Competition

Concours international de musique de Montréal/Montreal International Music Competition (Concours international de Montréal / Montreal International Competition, 1965-80).

Concours international de musique de Montréal/Montreal International Music Competition

Concours international de musique de Montréal/Montreal International Music Competition (Concours international de Montréal / Montreal International Competition, 1965-80). Sous l'instigation de Florent Marcil, homme d'affaires et mélomane, Monique Marcil, pianiste, Charles Houdret, violoncelliste, et Micheline Corbeil, avocate, l'Institut international de musique du Canada fut fondé en 1963 dans le but d'organiser des concours internationaux accessibles aux jeunes musiciens les plus remarquables et d'assurer la place prépondérante qu'occupe le métropole et le Canada dans la communauté culturelle internationale. Il fut doté de lettres patentes du Secrétariat d'État du Canada la même année, et en 1981, de lettres patentes supplémentaires changeant le nom de la corporation en celui de Concours international de musique de Montréal. Il est administré par un conseil dont les présidents d'office ont été successivement Florent Marcil, Jean-J. Dury et Mitchell Sharp. La dir. générale, Monique Marcil, est également responsable de la direction artistique, conjointement avec Irving Heller. Le comité consultatif musical est formé de quatre membres : Charles Dutoit, Maureen Forrester, François Magnan, François Morel. Le premier Concours international de musique de Montréal eut lieu en mai-juin 1965 et fut consacré au piano, celui de 1966 au violon et celui de 1967 au chant. Jusqu'en 1974, les concours formèrent un cycle de trois ans au cours desquels les disciplines alternaient selon l'ordre précité; depuis, une année de relâche suit la troisième année du cycle et les disciplines apparaissent dans l'ordre suivant : violon, piano et chant. Les concours de violon et de piano sont ouverts aux jeunes artistes de 16 à 30 ans, celui du chant, aux jeunes de 20 à 35 ans. Chacun de ces concours comporte trois épreuves dont deux épreuves éliminatoires et une épreuve finale avec la participation de l'OSM.

La rigueur des normes d'acceptation des candidats, la teneur du programme, la qualité du jury et les résultats obtenus par les lauréats dans la poursuite de leur carrière contribuent à faire du Concours international de musique de Montréal un des plus réputés au monde. Dès 1966, il devenait membre de la Fédération mondiale des concours internationaux de musique de Genève. De 1965 à 1989, le Concours a accueilli plus de 800 participants représentant 46 pays. À chaque concours, une moyenne de 15 pays sont représentés et neuf lauréats se partagent des prix totalisant 30 500 $ dont un premier prix de 15 000 $. Un prix spécial de 500 $ est offert au meilleur interprète de l'oeuvre canadienne commandée et imposée à l'épreuve finale. Cette oeuvre a été successivement écrite par George Fiala (1965, 1968), André Prévost (1966, 1981, 1988), Harry Somers (1967), Jean Vallerand (1969), Jean Papineau-Couture (1970), Barbara Pentland (1971), Clermont Pépin (1972), R. Murray Schafer (1973), Oskar Morawetz (1975), Jacques Hétu (1976), Louis Applebaum (1977), François Dompierre (1979), François Morel (1980), Harry Freedman (1983), Walter Buczynski (1984), Malcolm Forsyth (1985), Srul Irving Glick (1987) et Glenn Buhr (1989). Le Concours est subventionné par le CAC, le MACQ, le Conseil des arts de la Communauté urbaine de Montréal et plusieurs organismes privés. Voici la liste des premiers lauréats :

1965 piano : Jean-Claude Pennetier, France, et Albert Lotto, É.-U., grand prix ex aequo.

1966 violon : Vladimir Lancman (Landsman), U.R.S.S., grand prix; Hidetaro Suzuki, Japon, et Gueorgui Balev, Bulgarie, deuxième prix ex aequo.

1967 chant : Marina Krilovici, Roumanie, et Yury Mazurok, U.R.S.S., grand prix ex aequo.

1968 piano : Garrick Ohlsson, É.-U., grand prix; Peter Rösel, Allemagne de l'Est, deuxième prix.

1969 violon : Vladimir Spivakov, U.R.S.S., grand prix; Oleg Krissa, U.R.S.S., et Ghidon Kremer, U.R.S.S., deuxième prix ex aequo.

1970 chant : pas de grand prix; Maurice Brown, Canada, deuxième prix.

1971 piano : pas de grand prix; Peter Basquin, É.-U., deuxième prix.

1972 violon : Ruben Agaronian, U.R.S.S., grand prix; Mikhaïl Bezverhny, U.R.S.S., deuxième prix.

1973 chant : Gheorgue Emil Crasnaru, Roumanie, grand prix; Makvala Kasrashvili, U.R.S.S., deuxième prix.

1974 relâche.

1975 violon : pas de grand prix; Dong-Suk Kang, Corée, et Yuval Yaron, Israël, deuxième prix ex aequo.

1976 piano : Eteri Andjaparidze, U.R.S.S., grand prix; Nicolaï Demidenko, U.R.S.S., Naüm Grubert, U.R.S.S., et Gerhard Oppitz, Allemagne de l'Ouest, deuxième prix ex aequo.

1977 chant : pas de grand prix; William Parker, É.-U., et Louise Wohlafka, É.-U., deuxième prix ex aequo.

1978 relâche.

1979 violon : Peter Zazofsky, É.-U., grand prix; Mihaela Martin, Roumanie, deuxième prix.

1980 piano : Ivo Pogorelic, Yougoslavie, grand prix; Christopher O'Riley, É.-U., et Vladimir Ovchinnikov, U.R.S.S., deuxième prix ex aequo.

1981 chant : pas de grand prix; Judith Nicosia, É.-U., deuxième prix.

1982 relâche.

1983 violon : pas de grand prix; Chin Kim, Corée, deuxième prix.

1984 piano : Ekaterina Sarantseva, U.R.S.S., grand prix; Yuri Rozum, U.R.S.S., deuxième prix.

1985 chant : pas de grand prix; Sandra Graham, Canada, et Andreas Scheibner, Allemagne de l'Est, deuxième prix ex aequo.

1986 relâche.

1987 violon : Dmitri Berlinski, U.R.S.S., grand prix; Catherine Cho, É.-U., et Alexander Simionescu, É.-U., deuxième prix ex aequo.

1988 piano : Angela Cheng, Canada, grand prix; Bernd Glemser, Allemagne de l'Ouest, deuxième prix.

1989 chant : pas de grand prix; Steffanie Pearce, É.-U., et John Koch, É.-U., deuxième prix ex aequo.

1990 relâche.

1991 violon : pas de grand prix; Hiroko Suzuki, Japon, deuxième prix.


Lecture supplémentaire

  • Godfrey, Stephen. 'Competitive spirit,' Radio Guide, vol 4, Jun 1984

    Dumesnil, Thérèse. 'Le Concours international de musique de Montréal... vingt ans déjà,' Aria, vol 8, Spring 1985