Conseil des Douze

 Le Conseil des Douze a été créé en 1719, en Nouvelle-Écosse, pour conseiller le gouverneur, discuter des projets de loi présentés à la Chambre haute et servir de tribunal d'appel en matière civile.

Wentworth, sir John
Sir John Wentworth, gouverneur de la Nouvelle-\u00c9cosse et promoteur actif du renforcement de l'autorité de Halifax sur la province (avec la permission du gouvernement de la Nouvelle-\u00c9cosse).

Conseil des Douze

Le Conseil des Douze a été créé en 1719, en Nouvelle-Écosse, pour conseiller le gouverneur, discuter des projets de loi présentés à la Chambre haute et servir de tribunal d'appel en matière civile. Jusqu'aux années 1750, les conseillers, nommés à vie par le gouverneur, sont pour la plupart des officiers militaires. Après l'instauration du GOUVERNEMENT REPRÉSENTATIF en 1758, l'élite grandissante des marchands d'Halifax fait son apparition au conseil qui commence à exercer des fonctions tant législatives qu'exécutives. En plus d'avoir la main haute sur le favoritisme local et la concession des terres, le conseil consolide le pouvoir d'Halifax sur la colonie. En 1792, la nomination de sir John Wentworth, un loyaliste, au poste de gouverneur ouvre la porte du conseil à d'autres LOYALISTES. En 1830, le conseil est déjà composé d'une élite de marchands anglophones anglicans, unis par des liens familiaux, et comprenant l'évêque John Inglis, R.J. UNIACKE et Samual CUNARD.

Une opposition grandissante à la domination du conseil émane de la classe moyenne non anglicane et de plusieurs jeunes professionnels, y compris Joseph HOWE. Élu député en 1836, Howe exige l'élection des membres du conseil. En 1837, l'ancien conseil se scinde en deux : un conseil législatif de 19 membres nommés et un conseil exécutif de 12 membres, lequel demeure dominé par l'ancienne élite. Cependant, la revendication d'un GOUVERNEMENT RESPONSABLE se poursuit. Au début des années 1840, l'élite d'Halifax finit de s'écrouler et entraîne dans sa chute son fief, le conseil législatif. Le conseil exécutif devient l'objet de conflits politiques pendant que les réformateurs poursuivent la lutte jusqu'en 1848, année où on accorde le gouvernement responsable.