Musique à Corner Brook

Ville située sur la côte ouest de Terre-Neuve, centre de la vie commerciale et publique, des transports et de l'enseignement pour l'ouest de Terre-Neuve et le Labrador, à 681 km de route de Saint-Jean, la capitale.

Corner Brook

Ville située sur la côte ouest de Terre-Neuve, centre de la vie commerciale et publique, des transports et de l'enseignement pour l'ouest de Terre-Neuve et le Labrador, à 681 km de route de Saint-Jean, la capitale. L'essor de Corner Brook remonte à l'arrivée du chemin de fer en 1898 et à la fondation de la Newfoundland Power and Paper Co. Ltd. (plus tard la Bowater Paper Mill) en 1923. Sa population, qui s'élevait à 10 000 au début des années 1920, atteignait 22 719 âmes en 1986. Deux-tiers environ des habitants sont d'ascendance anglo-saxonne, les autres étant d'origine irlandaise, écossaise ou française.

Jusqu'à la Deuxième Grande guerre, on n'entendait guère à Corner Brook que la musique folklorique pratiquée à la maison par les chanteurs et les violoneux. La croissance de la ville amena peu à peu les musiciens amateurs à donner des concerts dans les écoles, les églises et autres lieux de rassemblement. La ville s'est acquis une bonne réputation pour la qualité de ses chorales d'école et de ses harmonies. La venue des Soeurs de la Miséricorde en 1917 et des Soeurs de la Présentation en 1927 signala l'apparition du chant choral dans les écoles. Depuis 1957, beaucoup d'écoles possèdent leur harmonie. L'enseignement du violon, dispensé à l'école Holy Cross au début du siècle et à l'école secondaire Regina pendant les années 1960, fut éventuellement interrompu.

La présence de l'American Air Force Band à Stephenville en 1941, pendant la Deuxième Guerre mondiale, suscita un nouvel intérêt pour la musique dans les localités avoisinantes, dont Corner Brook. Une station de radio locale fut mise en ondes en 1943, suivie en 1960 par des postes de radio et de télévision de la SRC. Les Community Concerts, établis à Corner Brook en 1946, y accueillirent notamment l'Orchestre symphonique de l'Atlantique, la COC, Maureen Forrester et Lois Marshall. Les concerts ont lieu à l'Arts and Culture Centre depuis son inauguration en 1968. En 1990, le festival de musique Rotary, fondé en 1963, continuait d'oeuvrer activement pour la musique dans la ville. Un club choral fondé en 1948 connut du succès pendant les années 1950 et fut absorbé au cours de la décennie suivante par le service de formation permanente de l'Université Memorial où se créa un orchestre qui demeura en activité de 1964 à 1970. Le camp musical d'été de l'Université Memorial fut transféré au campus de Corner Brook en 1979. Parmi les autres ensembles et organismes qui appuient la musique dans la région figurent des choeurs d'église, la Church Lads' Brigade, l'Armée du salut, les Corner Brook Chamber Players (1979-83) et le Stephenville Festival of the Arts.

Le Corner Brook Regional College, affilié à l'Université Memorial et rebaptisé plus tard Sir Wilfrid Grenfell College, ouvrit ses portes en 1975. Ignatius Rumbolt y fut dir. des études musicales et chef de choeur jusqu'en 1977. Sous la direction de son successeur, B. Wayne Rogers, le collège demeurait encore, en 1990, bien en vue sur le plan musical. Plusieurs de ses professeurs, dont Michael Parker, compositeur et spécialiste des lettres classiques, et Ian Mennie, tromboniste et physicien, ont activement contribué à la vie musicale de la collectivité.


Lecture supplémentaire

  • Greenland, Gail et al. Survey of Recreation, City of Corner Brook (Government of Newfoundland and Labrador 1968).

    Hogan, Sister M. (Williamina Hogan). Pathways to Mercy, A History of the Foundation of the Sisters of Mercy in Newfoundland, 1824-1984 (St John's 1986)

    Horwood, Harold. Corner Brook, A Social History of a Paper Town (St John's 1986)

    Woodford, Paul. 'We Love the Place, O Lord,' A History of the Written Musical Tradition of Newfoundland and Labrador to 1949 (St John's 1988)