Cringan, Alexander T

Alexander T. (Thom) Cringan. Professeur, administrateur, chef d'orchestre, ethnomusicologue (Carluke, près Glasgow, 13 octobre 1860 - Toronto, 1er février 1931). B.Mus. (Toronto) 1899.

Cringan, Alexander T

Alexander T. (Thom) Cringan. Professeur, administrateur, chef d'orchestre, ethnomusicologue (Carluke, près Glasgow, 13 octobre 1860 - Toronto, 1er février 1931). B.Mus. (Toronto) 1899. Après ses études à Carluke, il obtint sa licence en 1886 au Tonic Sol-Fa College de John Spencer Curwen à Londres, et il étudia le chant avec Emil Behnke. Il visita Toronto vers 1885 et s'y établit en 1886. Professeur de musique, il fut nommé dir. mus. des écoles de la ville. Il fut aussi dir. mus. (1901-31) de la Toronto Normal School et devint (1919) inspecteur de l'enseignement de la musique pour l'Ontario. Il enseigna aussi la solmisation (« tonic sol-fa ») au Toronto College of Music et le chant au TCM (RCMT) de 1900 à 1920 environ. Il fut le premier prés. de la section musique de l'Ontario Educational Assn (OMEA) de 1919 à 1922. M. c. aux églises presbytériennes Central (1887-95) et Cooke's (1897-1900) et membre (1900-11) du Choeur Mendelssohn de Toronto, Cringan organisa souvent des regroupements de chorales d'écoliers à l'occasion de manifestations publiques, telle l'inauguration (1894) du Massey Hall. Son manuel The Canadian Music Course (Toronto 1888) fut adopté officiellement par le Conseil scolaire de Toronto. Ses autres ouvrages incluent Teacher's Handbook of the Tonic Sol-Fa System (Toronto 1889), The New Educational Music Course (Toronto 1898-1907), The Conservatory Sight-Singing Method (Toronto 1901) et, en collaboration avec P.G. Marshall, The Canadian Song Series (Toronto 1931-34). Cringan a aussi enregistré (v. 1897-1902) et transcrit environ 100 chansons iroquoises; il les analysa principalement par rapport aux gammes majeures et mineures et à leurs intervalles spécifiques, les gammes de ces chansons étant généralement pentatoniques. Ces chansons furent publiées dans une série de communications archéologiques annexées au rapport du ministre de l'Éducation de l'Ontario. Ces recherches ont contribué aux débuts de l'ethnomusicologie au Canada et Cringan fut le premier à utiliser le phonographe comme instrument de travail. Certains de ses documents personnels sont déposés à la Bibliothèque nationale du Canada et le Musée canadien des civilisations conserve des cylindres de cire et des bandes magnétiques de ces chansons (d'une durée totale de 50 minutes environ). Janet Thom Cringan (sa fille; Toronto, 1889-1972) enseigna le chant à Toronto. Un de ses petits-fils enseigna la musique à l'Earl Haig Collegiate de North York, Ont. (1950-80), et l'auditorium de l'école porte son nom. Voir aussi Ethnomusicologie, Musique à l'école.


Lecture supplémentaire

  • Alexander Thom Cringan, 'Iroquois music,' Report of the Minister of Education of Ontario: Appendix (Toronto 1898)

    'Pagan dance songs of the Iroquois,' ibid (Toronto 1899)

    'Iroquois folk songs,' ibid (Toronto 1902)

    'Indian music,' ibid (Toronto 1905)

    'Aboriginal Indian songs,' in 'A review of music in Canada,' Modern Music and Musicians (New York 1913)

    'Mr. A.T. Cringan,' MJ, 19, Jul-Aug 1888

    'In memoriam,' MCan, vol 12, Feb 1931

    Brault, Diana. 'Alexander Thom Cringan, 1860-1931,' Recorder, vol 19, Jun 1977

    Report of the reading of Cringan's paper 'Traditional songs of the Iroquois Indians' at the Imperial Institute in London, MT, vol 41, Feb 1900

    Uhryniw, Donaldson 'Cringan and tonic sol-fa; morality through music,' MA research essay. Carleton 1981