Daniel Arthur Miller

Daniel « Dan »Arthur Miller, politicien, premier ministre de la COLOMBIE-BRITANNIQUE (Colombie-Britannique, 24 décembre 1944). Mécanicien de chantier de son métier, Dan Miller se lance en politique lorsqu'il réussit à remporter un siège au conseil municipal de Prince Rupert.

Daniel Arthur Miller

Daniel « Dan »Arthur Miller, politicien, premier ministre de la COLOMBIE-BRITANNIQUE (Colombie-Britannique, 24 décembre 1944). Mécanicien de chantier de son métier, Dan Miller se lance en politique lorsqu'il réussit à remporter un siège au conseil municipal de Prince Rupert. Miller fait ses débuts dans la politique provinciale en 1986, année où il est élu à l'Assemblée législative en tant que député du Nouveau Parti démocratique (NPD) pour la circonscription de North Coast; il est réélu en 1991 et en 1996. Il occupe plusieurs postes-clés dans le cabinet du premier ministre Glen CLARK, notamment ceux de ministre des Forêts (de 1991 à 1993), ministre des Habiletés, de la Formation et du Travail (de 1993 à 1996), ministre des Affaires municipales (1996-1997), ministre de l'Emploi et de l'Investissement (1997-1998), ministre de l'Énergie et des Mines et ministre responsable du développement du Nord (de 1998 à 2000). De plus, il est responsable de plusieurs sociétés d'État, dont BC HYDRO.

Le 21 août 1999, le premier ministre Clark démissionne subitement après des allégations de comportement criminel mettant en cause l'approbation d'une demande suspecte de casino. Suit un caucus d'urgence du NPD après que l'appui du public pour le parti ait chuté à près de 16 p. 100. Le 25 août, Miller devient le 32e premier ministre de la province. Ferme et ne prêtant pas le flanc à la controverse, Miller est le choix logique pour remplacer Clark comme leader provisoire; il apporte une structure à un parti en sérieuse difficulté, ébranlé par les controverses, les soupçons de scandale et l'animosité interne sur plusieurs leaderships. Malgré de nombreux encouragements, Miller décide de ne pas chercher à se faire réélire et est remplacé par Ujjal DOSANJH lors d'un congrès officiel du parti en février 2000.

Miller quitte la politique peu de temps après, mais il demeure membre à part entière du NPD provincial, à la fois pour déterminer ses politiques et choisir ses leaders. Depuis, il occupe des postes dans des compagnies de pipeline et de foresterie provinciales et agit à titre de conseiller pour l'équipe responsable du développement du pétrole exploité en mer et du gaz du gouvernement de la Colombie-Britannique.