De Sève, Alfred

Alfred De Sève (DeSève, Desève). Violoniste, professeur, compositeur (Saint-Henri [Montréal], mai ou juin 1858 - Montréal, 25 novembre 1927). Il commença à sept ans l'étude du violon avec Oscar Martel. Six mois plus tard, il fit sa première apparition en public et démontra un talent très prometteur.

De Sève, Alfred

Alfred De Sève (DeSève, Desève). Violoniste, professeur, compositeur (Saint-Henri [Montréal], mai ou juin 1858 - Montréal, 25 novembre 1927). Il commença à sept ans l'étude du violon avec Oscar Martel. Six mois plus tard, il fit sa première apparition en public et démontra un talent très prometteur. Il étudia aussi avec Frantz Jehin-Prume. En 1876, il partit pour Paris où il prit des leçons de Sarasate pendant quelques mois puis s'inscrivit chez Hubert Léonard, Lambert Massart et Henri Vieuxtemps. Il étudia avec ce dernier pendant trois ans, amorçant parallèlement une carrière parisienne sous la protection de la reine Isabelle II d'Espagne qui le nomma violoniste de Sa Majesté et le fit connaître parmi la haute société. Après avoir acquis une solide réputation, il revint au Canada (1879) et donna de nombreux concerts. L'année suivante, il épousa Joséphine Bruneau, pianiste qui devint son accompagnatrice. En 1881, il s'installa aux É.-U.; il fut bientôt nommé professeur au New England Cons. de Boston et, à la mort de Calixa Lavallée en 1891, il lui succéda comme m. c. à la cathédrale Holy Cross. Il fut aussi membre de l'OS de Boston dont il fut le soliste dans le Concerto de Mendelssohn (18 février 1882) et l' Introduction et rondo capriccioso de Saint-Saëns (15 décembre 1883), devenant ainsi un des premiers Canadiens à se produire comme soliste invité d'un orchestre important des É.-U. Il fut également violon solo de l'Orchestre philharmonique de Boston et effectua en outre de nombreuses tournées aux É.-U. comme membre du Boston Symphony Orchestral Club. C'est en 1899 qu'il revint à Montréal. Il y enseigna le violon en cours privés et au McGill Cons., tout en voyant à la gestion de sa fortune personnelle. Parmi ses élèves, on remarque Alexander Brott, Noël Brunet, Albert Chamberland, Eugène Chartier, Marcel Saucier, Lucien Sicotte et Ethel Stark. De Sève a laissé quelques oeuvres pour violon et piano, pour piano seul et pour orchestre publiées chez Ditson et Arthur P. Schmidt. En 1931, son nom fut donné à une rue de Montréal. Un Quatuor De Sève, composé de Philippe Djokic et Marcelle Mallette, violons, Douglas McNabney, alto, et Pierre Djokic, violoncelle, fut fondé à Montréal en 1989 et fit ses débuts la même année au Festival superphonique de Lachine.


Lecture supplémentaire

  • 'Notre violoniste canadien à Paris,' Canada musical, Jun 1878

    'Alfred De Sève,' Canada artistique, vol 1, Dec 1889

    Laurendeau, Arthur. 'Musiciens d'autrefois; Alfred Desève [sic],' Action nationale, vol 35, Mar 1950

    Musical Red Book