Polson, Arthur

Arthur (Ludwig) Polson. Violoniste, compositeur, chef d'orchestre (Vancouver, 2 mars 1934, décès le 25 février 2003 à Vancouver). Son père écrit des chansons populaires dont « The Hope Mountain Waltz », enregistrée par le chef d'orchestre américain Bob Crosby.

Polson, Arthur

Arthur (Ludwig) Polson. Violoniste, compositeur, chef d'orchestre (Vancouver, 2 mars 1934, décès le 25 février 2003 à Vancouver). Son père écrit des chansons populaires dont « The Hope Mountain Waltz », enregistrée par le chef d'orchestre américain Bob Crosby. Polson reçoit à quatre ans ses premières leçons de violon de son père puis étudie avec Joy Calvert et Gregori Garbovitsky à Vancouver, avec Louis Persinger à la Music Academy of the West de Santa Barbara, en Californie ainsi qu'en leçons particulières à New York. Membre de l'Orchestre symphonique de Vancouver de 1954 à 1962 (en 1958 il participe à la première canadienne du Concerto no 1 pour violon de Chostakovitch sous la direction d'Irwin Hoffman), il est ensuite violon solo de l'Orchestre symphonique de Victoria (1962-1964) puis violon solo adjoint de l'OSV (1965). Il joue aussi durant 12 ans avec les Cassenti Players. Il est violon solo de l'Orchestre symphonique de Winnipeg (1966-1986), du Manitoba Chamber Orchestra (1970-1986) et de l'Orchestre de la SRC à Winnipeg (1966-1975). Il dirige ce dernier fréquemment, faisant connaître de nouvelles œuvres d'Alan Hovhaness et d'autres. Il dirige aussi le Winnipeg Youth Orchestra (1966-1972). En 1967, il fonde le Festival Quartet Canada et, en 1970, il met sur pied les Festival Players of Canada (qui lancent dans les années 1990 un CD incluant des œuvres de Victor Davies et Two Pieces for Violin and Piano de Polson). Il se produit comme soliste et chambriste au Canada et aux États-Unis, notamment à l'Expo 67 et, en 1966 et 1968, au Festival de Stratford. Il enseigne à l'Université du Manitoba (1970-1971) et est chef du Greater Winnipeg Schools' Symphony Orchestra. À l'automne de 1984, il est directeur musical du Royal Manitoba Festival, célébration pour la visite de la reine Elizabeth II au Manitoba.

Après son retour à Vancouver en 1986, il devient coviolon solo (avec Campbell Trowsdale) de l'orchestre du Vancouver Opera et, de 1987 à 2003, il est chef du Vancouver Youth Symphony Orchestra. Il dirige cet orchestre à l'occasion de tournées en Allemagne, en Autriche, en République tchèque, en Russie, en Écosse et en Australie et enregistre plusieurs CD avec celui-ci. Il fait office de juge pour le concours d'instruments à cordes E-Gré (1997). Il joue aussi dans divers ensembles de chambre, avec Ian Hampton et Melinda Coffey entre autres et joue à titre de violoniste indépendant jusqu'à la fin de sa vie.

Polson est un compositeur prolifique qui subit l'influence d'Alun Hoddinott, de Prokofiev, de Chostakovitch et de Vaughan Williams, en particulier. Ses œuvres incluent un Concertino pour violon et cordes (1957); Tension no 2 pour violon (ou flûte) et orchestre (1958); Introduction and Scherzo pour violoncelle et orchestre (1959); un Concerto pour basson et cordes (1965) composé pour George Zukerman; un Concerto pour flûte, cordes et percussion (1974), commande du Manitoba Chamber Orchestra; un Concerto pour trompette et orchestre commandé par l'OSW et créé le 24 février 1978 par Ramon Parcells; et un Triple Concerto pour hautbois, basson, piano, cordes et timbales. commandé en 1978 par la SRC et dédié au Manitoba Chamber Orchestra. Ses autres œuvres comprennent un Quatuor pour violon, hautbois, clarinette et basson (1964); un Concerto pour orgue (1969); deux Quatuors à cordes (1966, 1974); et diverses autres pièces pour ensembles de chambre ainsi que des mélodies. Son Duo no 5 pour cor et piano est enregistré par Gloria Johnson et William Aide (CBC SM-79). Polson est compositeur agréé du Centre de musique canadienne.

La femme de Polson, Nora (née Borrowman), comédienne et chanteuse, est également originaire de Vancouver; son père, Alexander Borrowman, compose plus de 400 chansons. Enfant, elle passe cinq ans à Hollywood comme comédienne dans des films tels The Starmaker (avec Bing Crosby) et Destry Rides Again (avec Jimmy Stewart et Marlene Dietrich). Plus tard, elle participe à des productions de la Greater Vancouver Operatic Society et de la Vancouver Opera Association.

Voir aussi Orchestres de jeunes.

Discographie

Berger Clichés : membres de l'OSW, Davies c orch; 1978; Century 21 (non numéroté).

Brahms, Leclair, Polson Dracula Fantasy : Aide p; 1968; CBC SM-64.

Celebration 2001 : Van Youth SO, Polson, Krebs c orch.

Davies Pulsations.: Polson vn élec, OS de Londres, Kunzel c orch; 1986; Pro Arte CDD-368.

Davies, Rathburn, Gershwin, Morley Rhapsody on Rails : Van Youth SO, Polson c orch; 1995; VYSO2.

Gershwin, Beethoven, Cowell, Corelli, Polson Tension no 2 (pour hautbois et cordes) : Aide p, Carr ht, Wpg Youth O, Polson c orch; 1970; WYO (non numéroté).

Kreisler : Isaacs p; 1971; CBC SM-91.

The Music of Victory : Festival Players Canada; 1995; Campion RRCD 1339.

Pentland Trio pour violon, violoncelle et piano : J. Hunter vc, Pentland p; 1967; RCI 242 et 6 ACM 25.

Polson Czarivna (arr de chants rituels ukrainiens) : Alexis Kochan-Budyk v, Polson c orch; 1983; Yershan YFP-1030.

-Improvisation pour violon et orchestre : O SRC Wpg, Wild c orch; 1968; CBC SM-68.

-Shingoose - Ballad of Norval (arr) : Polson vn, Shingoose v et guit; 1979; CBC LM-467.

Silhouettes Davies, Polson : Festival Players Canada; 1991; Water Lily Records WLCD 5996.

Bibliographie

« Violinist/composer Arthur Polson, 69, dies », Free Press (Winnipeg, 1er mars 2003).


Lecture supplémentaire

  • "Violinist/composer Arthur Polson, 69, dies," Winnipeg Free Press, 1 March 2003