Département de musique de l'école Notre-Dame d'Acadie

École de musique préparatoire administrée par les religieuses de Notre-Dame-du-Sacré-Cœur et fondée en 1946 à Saint-Joseph au Nouveau-Brunswick.

École de musique préparatoire administrée par les religieuses de Notre-Dame-du-Sacré-Cœur et fondée en 1946 à Saint-Joseph au Nouveau-Brunswick. Aménagée au collège Notre-Dame d'Acadie à Moncton en 1949, cette école se consacre pendant de nombreuses années l’enseignement de la musique auprès des jeunes filles. Cette école de musique a fermé ses portes en 2003.

Fondation et honneurs

D'abord affilié à l'Université Saint-Joseph de Memramcook de 1949-1963 (devenue l’Université de Moncton), ce collège de jeunes filles offrait le baccalauréat en musique et un diplôme d'enseignement « Professorat » pour le piano et le chant. La chorale, dirigée par soeur Marie-Lucienne, a obtenu le trophée de la ville de Lincoln (voir Festival national de musique CIBC) à quatre reprises (1952, 1954, 1955 et 1965). En 1962, ce trophée est remporté par une chorale mixte qui regroupe, sous la même direction, des membres des chorales de l'Université Saint-Joseph (plus tard Chorale de l'Université de Moncton) et de Notre-Dame d'Acadie.

L'influence de ce collège s'est propagée dans le Nouveau-Brunswick grâce aux centres musicaux que les religieuses ont ouverts dans une vingtaine de localités dont Bathurst, Grand-Sault, Petit-Rocher, Fredericton, Edmundston et Campbellton.

Programmes offerts

Avec la fermeture du collège Notre-Dame d'Acadie en 1965, l'établissement devient une école préparatoire privée affiliée au Département de musique de l’Université de Moncton. Dirigée par Claudette Melanson, l'école Notre-Dame d'Acadie dispensait des cours de piano, de chant et de flûte, de même que des classes privées de théorie, solfège, dictée, harmonie et initiation à l'analyse musicale. Un certificat est décerné après examen pour chaque degré pendant les neuf ans d'études. Faute de religieuses enseignantes, l’école a dû cesser ses activités en 2003 et l’Université de Moncton en a assuré la relève, créant sa propre école préparatoire de musique cette année-là.


Lecture supplémentaire

  • Soeur Marie-Dorothée, Collège Notre-Dame d'Acadie (Moncton, 1988).

Liens externes