Ministère des Munitions et des Approvisionnements

 Le ministère des Munitions et des Approvisionnements est le principal organisme canadien de coordination de l'industrie nationale pendant la DEUXIÈME GUERRE MONDIALE. On décide qu'un ministère civil devrait régir la production des munitions destinées au Canada et à ses alliés.

Le ministère des Munitions et des Approvisionnements est le principal organisme canadien de coordination de l'industrie nationale pendant la Deuxième Guerre mondiale. On décide qu'un ministère civil devrait régir la production des munitions destinées au Canada et à ses alliés. Le Parlement adopte donc en septembre 1939 la Loi sur le ministère des Munitions et des Approvisionnements, qui entre en vigueur le 9 avril 1940. Le ministère n'a eu qu'un seul ministre, C.D. Howe, qui y a apporté un leadership dynamique et énergique, en plus d'une influence politique considérable. Outre la production d'armements par l'entremise de ses directions de la production, le ministère réglemente les approvisionnements limités jugés essentiels à l'effort de guerre, telles l'essence et la soie (cette dernière servant à la fabrication de parachutes). Afin d'éviter la création d'une vaste bureaucratie, le ministère établit des sociétés de la Couronne telles que Victory Aircraft (bombarbiers), Polysar Limitée (caoutchouc artificiel) et Research Enterprises (technologie de pointe). Le ministère est dissous à la fin de la Deuxième Guerre mondiale, ayant obtenu un bilan des plus satisfaisants.