Deslongchamps, Pierre

Pierre Deslongchamps, chimiste et professeur (Saint-Lin, Qc, 8 mai 1938). Sommité internationale dans le domaine de la synthèse organique, il est aussi reconnu pour ses travaux sur les effets stéréo-électroniques à l'oeuvre dans de nombreux processus organiques. Il fait ses études à l'U.
Pierre Deslongchamps, chimiste et professeur (Saint-Lin, Qc, 8 mai 1938). Sommité internationale dans le domaine de la synthèse organique, il est aussi reconnu pour ses travaux sur les effets stéréo-électroniques à l'oeuvre dans de nombreux processus organiques. Il fait ses études à l'U.


Deslongchamps, Pierre

Pierre Deslongchamps, chimiste et professeur (Saint-Lin, Qc, 8 mai 1938). Sommité internationale dans le domaine de la synthèse organique, il est aussi reconnu pour ses travaux sur les effets stéréo-électroniques à l'oeuvre dans de nombreux processus organiques. Il fait ses études à l'U. de Montréal (B.Sc. en 1959) et à l'U. du Nouveau-Brunswick (Ph.D en 1964), puis il devient professeur adjoint à l'U. de Montréal en 1966 et, l'année suivante, à l'U. de Sherbrooke, où il est promu professeur de chimie en 1972. À l'aise dans les deux langues officielles du pays, Deslongchamps est un conférencier accompli et admiré, de même qu'un professeur stimulant. Sa synthèse de la ryanodine, un insecticide complexe, est une réalisation historique dans le domaine de la synthèse organique.

En 1974, il est élu à la Société royale du Canada et reçoit la même année le prix E.W.R. STEACIE du Conseil national de recherches. L'Association canadienne-française pour l'avancement des sciences lui décerne la Médaille Vincent et la Médaille Pariseau et, en 1976, il remporte le prix Merck, Sharp and Dohme de l'Institut de chimie du Canada. En 1983, il est élu à la Royal Society (Londres) et est fait Officier de l'Ordre du Canada en 1989.


//