Deuxième Guerre mondiale (résumé en langage simple)

Le Canada a joué un rôle important dans la Deuxième Guerre mondiale. Il a beaucoup contribué à aider les alliés à remporter la guerre. Les Canadiens ont combattu sur terre, dans le ciel et en mer. Plus d’un million de Canadiens ont combattu dans l’armée. Plus de 43 000 Canadiens ont perdu la vie. À peu près 50 000 ont été blessés. La guerre a transformé le Canada à jamais. À la fin de la guerre, le Canada disposait d’une armée importante. L’économie canadienne était une des plus solides au monde. Le Canada accordait plus d’attention aux affaires internationales qu’auparavant. Les Canadiens ont contribué à la création de l’OTAN et des Nations Unies.

(Cet article est un résumé en langage simple sur la Deuxième Guerre mondiale. Si vous souhaitez approfondir le sujet, veuillez consulter notre article intégral, intitulé Deuxième Guerre mondiale.)

Le Canada a joué un rôle important dans la Deuxième Guerre mondiale. Il a beaucoup contribué à aider les alliés à remporter la guerre. Les Canadiens ont combattu sur terre, dans le ciel et en mer. Plus d’un million de Canadiens ont combattu dans l’armée. Plus de 43 000 Canadiens ont perdu la vie. À peu près 50 000 ont été blessés. La guerre a transformé le Canada à jamais. À la fin de la guerre, le Canada disposait d’une armée importante. L’économie canadienne était une des plus solides au monde. Le Canada accordait plus d’attention aux affaires internationales qu’auparavant. Les Canadiens ont contribué à la création de l’OTAN et des Nations Unies. (Cet article est un résumé en langage simple sur la Deuxième Guerre mondiale. Si vous souhaitez approfondir le sujet, veuillez consulter notre article intégral, intitulé Deuxième Guerre mondiale.)
Débarquement de l'Infanterie canadienne

Le Canada déclare la guerre

Le 1er septembre 1939, l’Allemagne envahit la Pologne. Deux jours plus tard, la France et la Grande-Bretagne déclarent la guerre à l’Allemagne. Le Canada déclare la guerre le 10 septembre. L’armée canadienne est très petite au début, mais elle grandit rapidement. En 1939, des dizaines de milliers de Canadiens se portent volontaires pour le service outremer. À la fin de la guerre, des centaines de milliers se sont portés volontaires. À partir de 1940, des dizaines de milliers entrent dans l’armée parce qu’ils n’ont pas le choix. Ils sont conscrits. Au début, les soldats conscrits font leur service au Canada seulement.

La guerre terrestre

La première bataille dans laquelle combattent les Canadiens se déroule à Hong Kong en décembre 1941. Ils sont vaincus par les Japonais. Près de 800 soldats sont blessés. Près de 300 d’entre eux sont tués. Des centaines sont faits prisonniers. En août 1942, à peu près 5 000 soldats canadiens attaquent Dieppe, en France. Près de 2 500 d’entre eux sont blessés, et plus de 900 perdent la vie. En 1943, les Canadiens commencent à combattre en Sicile. En juin 1944, le Canada prend part à l’invasion de la Normandie. Le Canada et ses alliés repoussent les Allemands. Puis ils contribuent à la libération des Pays-Bas au printemps 1945. Ils se rendent ensuite en Allemagne. L’Allemagne capitule le 7 mai.

La guerre dans le ciel et en mer

La force aérienne canadienne s’appelle Aviation royale canadienne (ARC). L’ARC est présente au Royaume-Uni, en Afrique du Nord, en Italie, en Europe, dans l’Asie du sud-est et au Canada. Elle joue un rôle important pour protéger les bateaux dans l’océan atlantique et bombarder l’Allemagne. Plus de 17 000 membres de l’ARC sont tués. À peu près 100 000 Canadiens servent dans la Marine. Son rôle le plus important est de protéger les bateaux qui vont en Grande-Bretagne. La principale menace vient des sous-marins allemands. À peu près 2 000 membres de la Marine sont tués.

Crise de la conscription

En 1944, J.L. Ralston, le ministre de la Défense nationale, appelle à la conscription pour le service outremer. L’armée canadienne n’a pas assez de soldats. Mais il y a un problème. La plupart des Canadiens français refusent de se joindre à l’armée. Quand le Canada a imposé la conscription durant la Première Guerre mondiale, il y a eu des émeutes à Québec. (Voir Première Guerre mondiale (Résumé en langage simple).) Le premier ministre William Lyon Mackenzie King est inquiet. Mais en novembre 1944, il annonce que des conscrits seront expédiés outremer. Aucune émeute ne se produit. Quelque 13 000 soldats conscrits sont envoyés outremer, mais peu d’entre eux atteignent le front.

Conséquences de la Deuxième Guerre mondiale

Une des plus importantes conséquences de la Deuxième Guerre mondiale est que le Canada n’est plus considéré comme une colonie britannique. Le Canada a déclaré la guerre et a combattu en tant que nation indépendante. Ce n’était pas le cas lors de la Première Guerre mondiale. Quand la Grande-Bretagne avait déclaré la guerre, le Canada était entré automatiquement en guerre. Et tout au long de la guerre, les Canadiens avaient été dirigés par des généraux britanniques.

La Deuxième Guerre mondiale a rendu le Canada plus prospère. Après la Guerre, le Canada est devenu une des plus importantes puissances industrielles. Le gouvernement canadien a commencé à intervenir à grande échelle dans l’économie et la société, et a continué à le faire. Le coût humain de la guerre a été très élevé. Des milliers de Canadiens ont perdu la vie sur terre, dans le ciel et en mer. Leur sacrifice est commémoré à l’occasion du jour du Souvenir.