Bernard Diamant

Bernard Diamant. Baryton, professeur (Rotterdam, 11 octobre 1912, naturalisé canadien 1955 - Hollande, août 1999). LL.D. h.c. (Dalhousie) 1988. Fils du chef de chœur et compositeur Bernard Diamant et du soprano Marie Taverne, il commence à étudier le violoncelle et le piano dès son enfance.

Bernard Diamant

Bernard Diamant. Baryton, professeur (Rotterdam, 11 octobre 1912, naturalisé canadien 1955 - Hollande, août 1999). LL.D. h.c. (Dalhousie) 1988. Fils du chef de chœur et compositeur Bernard Diamant et du soprano Marie Taverne, il commence à étudier le violoncelle et le piano dès son enfance. Inscrit à des cours de chant à 17 ans, il étudie au Conservatoire royal de La Haye et à la Hochschule für Musik de Berlin en plus de suivre des cours privés en Hollande, en Allemagne et en France. Son véritable maître est Charles Panzéra, célèbre baryton et auteur de plusieurs ouvrages sur l'émission vocale. Après avoir chanté à l'opéra et en concert en Allemagne, en Autriche, en Tchécoslovaquie et en Hollande, Diamant s'établit à Montréal en 1950. Il y enseigne à l'École Vincent-d'Indy et à l'Université McGill, et donne des récitals au Canada et aux États-Unis avec John Newmark. Au cours des années 1960, il réduit le nombre de ses récitals pour se consacrer davantage à l'enseignement et il ouvre un second studio à Toronto en 1968. En 1967, il reçoit une récompense du centenaire. En 1972, il se joint au corps enseignant de la faculté de musique et du département d'opéra de l'Université de Toronto, et, en 1973, il élit domicile dans la ville reine et il continue d'enseigner à l'Université de Toronto jusqu'à son retour en Hollande en 1991. Diamant est choisi comme juré au Concours international de chant de Paris, ainsi que lors d'autres concours de chant à Munich (1984, 1990) et Bucarest (1990). Il anime aussi de nombreux cours de perfectionnement, notamment à Aix-en-Provence(1980), à l'Université de Princeton (1982), au Scotia Festival of Music (1986-1988) et à Halifax pour la Maritimes Association of Teachers of Singing (1990). Diamant apparaît dans le documentaire télévisé Maureen Forrester : The Diva in Winter (2000). Il est particulièrement renommé pour sa connaissance du lied allemand et de la mélodie française. Durant plus de 40 ans d'enseignement au Canada, ses élèves incluent Henriette Asch, Peter Barnes, John Boyden, Anna Chornodolska, Jeannette Dagger, Orville Derraugh, Mary-Lou Fallis, Maureen Forrester, Gaelyne Gabora, Marion Harvey, Joanne Kolomyjec, Pierre Lalonde, Rosemarie Landry, Louise Lebrun, Diane Loeb, Joan Patenaude, Finvola Redden-Bower, Sylvia Saurette, Janet Stubbs,Janice Taylor ainsi que la princesse Christina des Pays-Bas, qui vient à Montréal suivre ses cours.

Bibliographie

Eric McLEAN, « Grand tradition », OpCan (print. 1993).

Discographie

Barber, Coulthard, Reutter : Newmark p; 1954; RCI 109, (Coulthard) 6-ACM 10.

Schubert recital : Newmark p; 1965; Jupiter JCM-4002.

Voir aussi Musica Antica e Nuova.


Lecture supplémentaire

  • McLean, Eric. "Grand tradition," OpCan spring 1993