Don Messer and His Islanders

Donald Charles Frederick Messer, violoneux, chef de groupe musical et radiodiffuseur (né le 9 mai 1909 à Tweedside, au Nouveau-Brunswick, et décédé le 26 mars 1973 à Halifax, en Nouvelle-Écosse). Don Messer est une vedette de la musique populaire canadienne.

Donald Charles Frederick Messer, violoneux, chef de groupe musical et radiodiffuseur (né le 9 mai 1909 à Tweedside, au Nouveau-Brunswick, et décédé le 26 mars 1973 à Halifax, en Nouvelle-Écosse). Don Messer est une vedette de la musique populaire canadienne. Il anime plusieurs émissions de radio de 1930 à 1950. Sa série télévisée sur CBC, Don Messer’s Jubilee (à l'affiche de 1959 à 1969), est marquée par le style « down east » de violon et la musique entraînante du bon vieux temps son groupe, les Islanders. Pendant les années 1960, c'est l’une des émissions de télévision les plus populaires et les plus longtemps à l'affiche. Don Messer est intronisé au Hall d’honneur de l’Association de la musique country canadienne et au Temple de la renommée de la musique country canadienne.

Débuts

Benjamin d’une famille de 11 enfants, Don Messer naît à Tweedside, au Nouveau-Brunswick, et commence à jouer du violon à l’âge de cinq ans. Il apprend des mélodies de violoneux locaux, notamment son oncle, Jim Messer, mais aussi Bowman Little et Charlie Bell. Sa mère lui enseigne des chansons écossaises et irlandaises. À sept ans, il se produit lors de danses campagnardes, de mariages et d’autres événements sociaux dans la région. Après avoir étudié auprès d’Henry Davis et d’Edith Hurter pendant trois ans à Boston (sa seule formation officielle), il commence sa carrière de radiodiffuseur en 1929 sur CFBO Saint-John. Un marchant local parraine ensuite les émissions de radios régulières du petit groupe de Messer.

Radio

En 1934, Don Messer et son groupe lancent une émission de radio pour la CRBC (l’ancienne CBC), diffusant à partir de la station CHSJ de Saint John sous le nom de New Brunswick Lumberjacks (bûcherons du Nouveau-Brunswick). Charlie Chamberlain, vocaliste bilingue de longue date et seul membre du groupe à avoir travaillé dans un camp de bûcheron, se joint alors au groupe. Au fil du temps, on y comptera jusqu'à 19 membres, y compris Chamberlain, Ned Landry (harmonica), Julius « Duke » Nielsen (basse, banjo) et Eldon Rathburn (piano). Don Messer dirige un plus petit groupe, le Backwoods Breakdown, lors de ses apparitions partout dans les Maritimes et le nord-est des États-Unis.

Don Messer et ses Islanders

Après s’être joint à la station CFCY à Charlottetown à titre de directeur de musique en septembre 1939, Don Messer crée les Islanders, un groupe composé de Chamberlain, Nielsen, Jackie Doyle (piano), Ray Simmons (clarinette et plus tard annonceur, remplaçant Art MacDonald) et Bill LeBlanc (batterie). En 1944, le groupe est diffusé à travers tout le pays trois fois par semaine à la CBC.

Les membres du groupe changent au cours des années, mais incluent des membres de longue date comme le batteur Warren MacRae (qui y entre en 1942), le pianiste Waldo Munro (1951) et le guitariste-violoneux Cecil McEachern (1951). D’autres instrumentalistes, y compris Vic Mullen (banjo) et Ray Calder (orgue), se joignent aux Islanders pour une courte période. La chanteuse Marg Osburne se joint au groupe en 1947 et devient un des membres les plus connus des Islanders.

En plus des hornpipes, gigues et reels traditionnels,les Islanders jouent plusieurs mélodies et chansons composées par Don Messer, Al Cherny, Andy DeJarlis, Jim Magill, Graham Townsend et maints autres. Entre 1942 et 1952, Don Messer et ses Islanders produisent 35 disques 78 tours pour Apex, avec des mélodies populaires comme Rippling Water Jig, Woodchoppers Breakdown, Cotton Eyed Joe, Don Messer's Breakdown, Highlevel Hornpipe et Spud Island Breakdown. Environ 30 LP sortent ou sont relancés par Apex, MCA, Rodeo et les labels affiliés de Rodeo.

Don Messer's Jubilee

Une fois que l’émission de radio des Islanders se sera hissée au rang des plus populaires au Canada, Don Messer et son groupe commenceront à se produire à l’extérieur des Maritimes. En 1949, ils partent pour la première fois en tournée en Ontario. En 1956, le groupe commence à se produire régulièrement sur la station de télé CHBY à Halifax. Une émission de télévision diffusée partout au pays sur la télévision de la CBC, The Don Messer Show, est lancée le 7 août 1959 à titre de remplacement de l’émission de musique country et western Country Hoedown, pendant la saison estivale. The Don Messer Show est un succès et devient en automne le Don Messer's Jubilee.

L’émission de trente minutes, qui présente des mélodies de violoneux en direct et de la musique et danse traditionnelles, est structurée de façon rigoureuse. Chaque épisode commence avec le segment « Goin' to the Barndance Tonight » et inclut quelques mélodies au violon interprétées par Messer, des chansons jouées par Osburne, Chamberlain (qui préfère la musique irlandaise) et un artiste invité. Pour clôturer l'émission, Osburne et Chamberlain chantent un hymne, suivi du segment « Till We Meet Again ». Don Messer insiste pour dire que sa musique « n’est pas de la musique western ou country. Nos chansons existent depuis deux ou trois cents ans, elles passent de génération en génération ». Il parle rarement devant la caméra, préférant laisser cette tâche à l’animateur de l’émission.

Plusieurs artistes passent fréquemment à l'émission : les Buchta Dancers, une troupe de danse sociale, danse folklorique et quadrille dirigée par Gunter et Irma Buchta, de même que le joueur d’accordéon et chanteur écossais Johnny Forrest, qui se joint au groupe en 1966. D'autres apparaissent à l'émission comme artistes invités : Stompin' Tom Connors, Myrna Lorrie, Catherine McKinnon, Fred McKenna et Graham Townsend.

L’émission se classe parmi les dix meilleures au pays pendant toute la durée de sa diffusion. En 1961, sa cote d’écoute au Canada dépasse celle de l’Ed Sullivan Show. Au milieu des années 1960, elle se hisse au deuxième rang derrière HockeyNight in Canada. Son annulation en 1969 au profit d’émissions qui attirent davantage les jeunes est très mal reçue et soulève même des questions à la Chambre des communes. Une version souscrite de Don Messer's Jubilee provenant de la station de télé CHCH à Hamilton est lancée cette même année et continue jusqu’à la mort de Messer en 1973.

Messer et la distribution de Jubilee sont en vedette dans le documentaire de l’ONF Don Messer: His Land and His Music (1971). La compilation LP The Good Old Days paraît en 1979. Des extraits de la série télévisée sont présentés dans le vidéo de la CBC Enterprises, Don Messer's Jubilee (1985). En 1992, la télé de CBC diffuse une série de 22 semaines tirée de Don Messer's Jubilee et de Singalong Jubilee (voir Catherine McKinnon, Anne Murray).

Héritage

Les folkloristes Dorothy et Homer Hogan (dans leurs notes d’accompagnement au concert en direct de Graham Townsend, The Great Canadian Fiddle) disent de Don Messer qu’il a intégré les différentes traditions du violon au Canada, influençant d’autres violoneux par son style terre à terre tout aussi épuré, direct et soigné qu’une ferme bien entretenue. Les enregistrements que Townsend, Bill Guest et Reg Hill ont dédiés à Messer témoignent de l’influence de cet artiste parmi les violoneux au Canada.

L’approche directe, sans superflu, la chaleureuse sincérité de Don Messers Jubilee, établissent des normes pour les émissions de musique au Canada. Elles sont ensuite adoptées par Tommy Hunter, Rita MacNeil, George Fox et bien d’autres. La production musicale Don Messer’s Jubilee, décrite par son producteur, John Gray, comme la lettre d’un admirateur, débute en 1985 au Théâtre Neptune à Halifax pour ensuite être produite ailleurs au Canada. En 1989, une production du Théâtre Plus de Toronto met en vedette Catherine McKinnon dans le rôle de Marg Osburne.

La bibliothèque et les papiers de Don Messer sont conservés aux Archives publiques de la Nouvelle-Écosse et l'un de ses violons est exposé au Temple de la renommée de la musique country à Nashville, au Tenessee. Il est intronisé à titre posthume au Hall d’honneur de l’Association de la musique country canadienne (AMCC) en 1985 et, avec Chamberlain et Osburne, au Temple de la renommée de la musique country canadienne en 1989.

Prix

Intronisation au Hall d’honneur de l’Association de la musique country canadienne (AMCC) (1985)

Intronisation au Temple de la renommée de la musique country canadienne en (1989)

Une version de cet article a paru dans l’Encyclopédie de la musique au Canada.

Music of
Don Messer and His Islanders

Liens externes