Buchanan, Donald William

Donald William Buchanan, (Lethbridge, Alb., 9 avr. 1908  -- Ottawa, 28 févr. 1966). Fils du sénateur W.A. Buchanan, rédacteur en chef du Lethbridge Herald, il obtient un diplôme en histoire moderne à l'U. de Toronto ainsi qu'une bourse d'Oxford.

Buchanan, Donald William

Donald William Buchanan, (Lethbridge, Alb., 9 avr. 1908  -- Ottawa, 28 févr. 1966). Fils du sénateur W.A. Buchanan, rédacteur en chef du Lethbridge Herald, il obtient un diplôme en histoire moderne à l'U. de Toronto ainsi qu'une bourse d'Oxford. Une maladie grave diminue son ouïe, ce qui renforce son intérêt pour la communication visuelle. Dans les années 30, il est l'un des fondateurs du Ottawa Times, hebdomadaire satirique et provocateur, qui remet en cause les normes culturelles et politiques acceptées.

Il joue un rôle primordial dans la fondation de l' OFFICE NATIONAL DU FILM, en persuadant W.L.M. King d'inviter John GRIERSON au Canada. Il fonde la National Film Society en 1935 (aujourd'hui l'Institut canadien du film), est directeur des débats et des affaires publiques pour la Commission canadienne de radiodiffusion (aujourd'hui la Société Radio-Canada) de 1937 à 1940. En 1940, il se joint à l'ONF comme directeur des projets spéciaux, où il crée le plus important réseau de distribution hors salles parmi les nations alliées.

Il est nommé directeur de la division des photos et des dessins, à l'ONF; membre de laCOMMISSION D'INFORMATION EN TEMPS DE GUERRE (aujourd'hui le Service d'information canadien); et rédacteur en 1942 du Canadian Art Magazine. Il se joint au personnel de la Galerie nationale (1947) et fonde l'Industrial Design Council où sa « passion pour le perfectionnement de la qualité de la vie l'amène à rapprocher deux intervenants jusque là étrangers l'un à l'autre, le créateur canadien et le constructeur canadien » .

En 1960, il quitte son poste de directeur adjoint de la Galerie nationale et se consacre à la photographie, présentant des expositions réussies au Canada et à l'étranger. Ses photographies font preuve d'un humour subtil et d'un puissant sens dramatique. Il trouve la mort dans un accident de voiture alors qu'il prépare l'exposition internationale d'art pour l'Expo 67. Réservé et d'un tempérament réfléchi, on le considère comme l'une des personnalités canadiennes les plus marquantes de son époque. Sa collection personnelle d'objets d'art a fait l'objet d'une exposition à la galerie d'art de Lethbridge, en Alberta (où il est né).