Drowsy Chaperone, The

The Drowsy Chaperone. Comédie musicale, livret de Bob Martin et Don McKellar avec paroles et musique de Lisa Lambert et Greg Morrison. The Drowsy Chaperone fait ses débuts en 1998 comme cadeau de noces original à Bob Martin et à sa nouvelle épouse, Janet Van De Graaff.

Drowsy Chaperone, The

The Drowsy Chaperone. Comédie musicale, livret de Bob Martin et Don McKellar avec paroles et musique de Lisa Lambert et Greg Morrison. The Drowsy Chaperone fait ses débuts en 1998 comme cadeau de noces original à Bob Martin et à sa nouvelle épouse, Janet Van De Graaff. La suite constitue l'entrée dans l'histoire de la comédie musicale canadienne de cette pièce à l'intérieur d'une pièce, théâtre d'évasion et de rêves. Après une série de spectacles à guichets fermés au Toronto Fringe Festival, en 1999, la version longue de Chaperone est lancée au Marquis Theatre, sur Broadway, le 1er mai 2006. Jouant devant des salles combles pendant 647 représentations, la production américaine (direction et chorégraphie de Casey Nicholaw) s'est attiré les louanges de la critique new-yorkaise. Dans son article du 2 mai 2006, David Rooney, de Variety, écrit : « Grâce à son hôte attachant présent sur scène, The Drowsy Chaperone offre une accolade à toutes les reines du spectacle et à tous les maniaques inadaptés de théâtre qui ont réussi à s'évader... dans le monde doucement fantaisiste d'une comédie musicale ». Après avoir reçu un nombre record de nominations, The Drowsy Chaperone remporte cinq Tony Awards, dont les prix pour le meilleur livret d'une comédie musicale et la meilleure bande sonore originale.

Le charme de The Drowsy Chaperone repose sur la brillante expression d'un amateur solitaire de comédie musicale qui rêve de Broadway. Pendant que « l'homme du fauteuil » époussette ses disques de vinyle de vieilles comédies musicales des années 1920, son morne appartement est envahi par un chœur énergique de danseurs à claquettes qui chantent une histoire sentimentale se situant dans les milieux familiers d'une ère théâtrale disparue.

À la suite de ce succès étonnant aux États-Unis, The Drowsy Chaperone prend la scène du Novello Theatre du West End de Londres, le 6 juin 2007. Prévue pour être jouée jusqu'en février 2008, la présentation de la pièce prend fin le 4 août 2007. Cependant, comme Kamal Al-Solaylee du Globe and Mail le note le 6 août 2007, « cet accueil tiède des Britanniques ne constitue qu'un léger incident dans l'étonnant voyage de The Drowsy Chaperone ». La pièce fait un retour triomphant au Elgin Theatre de Toronto, le 19 septembre 2007, premier arrêt d'une tournée internationale. En 2008 The Drowsy Chaperone reçoit le prix Dora Mavor Moore pour une mise en scène exceptionnelle durant une tournée.