Earnscliffe

Earnscliffe, construit en 1857 pour Thomas MacKinnon, un homme d'affaires qui a réussi, est l'un des hôtels particuliers du milieu du XIXe siècle les plus impressionnants d'Ottawa.

Earnscliffe, construit en 1857 pour Thomas MacKinnon, un homme d'affaires qui a réussi, est l'un des hôtels particuliers du milieu du XIXe siècle les plus impressionnants d'Ottawa. Son plan asymétrique, ses fenêtres aux moulures d'inspiration médiévale et son toit à plusieurs pignons mis en valeur par un lambrequin très ornementé donnent une interprétation très élaborée du style néogothique dans lequel il a été construit. Sa qualité pittoresque est renforcée par son emplacement spectaculaire au sommet des falaises de pierre calcaire donnant sur la rivière des Outaouais. Earnscliffe a abrité une succession de résidants distingués. De 1871 à 1891, il a été la maison de sir John A. Macdonald, depuis 1930, il sert de résidence officielle au haut-commissaire britannique au Canada.