Fiddlehead, The

The Fiddlehead est une REVUE LITTÉRAIRE fondée en 1945 par A.G. BAILEY, à Frédéricton (Nouveau-Brunswick), en tant qu'organe maison ronéotypé de la Bliss Carmen Poetry Society.
The Fiddlehead est une REVUE LITTÉRAIRE fondée en 1945 par A.G. BAILEY, à Frédéricton (Nouveau-Brunswick), en tant qu'organe maison ronéotypé de la Bliss Carmen Poetry Society.


Fiddlehead, The

The Fiddlehead est une REVUE LITTÉRAIRE fondée en 1945 par A.G. BAILEY, à Frédéricton (Nouveau-Brunswick), en tant qu'organe maison ronéotypé de la Bliss Carmen Poetry Society. Parmi les collaborateurs de la revue durant ses premières années figurent les poètes Bailey, Elizabeth BREWSTER, Fred COGSWELL, Frances Firth, Donald Gammon (le premier rédacteur en chef), Robert Gibbs, Desmond PACEY, Robert Richards et A. Robert Rogers. Au départ, le magazine reflète fortement les techniques poétiques de T.S. Eliot et de W.B. Yeats et le désir de ces maîtres d'unir le présent au passé traditionnel à l'aide de symboles et de mythes.

En 1952, voulant combler un manque parmi les publications canadiennes, The Fiddlehead se mue en une revue internationale de poésie et paraît en format imprimé. De 1952 à 1966, sous la direction de Cogswell, la revue devient trimestrielle, comprend une section de critiques de livres, publie de la prose de fiction et acquiert une réputation d'éclectisme. En 1967, la revue devient officiellement la propriété de l'U. du Nouveau-Brunswick. Des personnes attachées à l'université se partagent les tâches de rédaction et de gestion. La revue, qui a été un mensuel pendant un court laps de temps, reprend son rythme trimestriel, mais en un format plus grand et amélioré.


//