Fields, John Charles

John Charles Fields, mathématicien (Hamilton, 14 mai 1863 -- Toronto, 9 août 1932). Formé à l'U. de Toronto (B.A., 1884) et à l'U. Johns Hopkins (Ph.D., 1887), Fields enseigne les mathématiques pendant quatre ans en Pennsylvanie avant de poursuivre ses études à Paris, à Göttingen et à Berlin.

Fields, John Charles

John Charles Fields, mathématicien (Hamilton, 14 mai 1863 -- Toronto, 9 août 1932). Formé à l'U. de Toronto (B.A., 1884) et à l'U. Johns Hopkins (Ph.D., 1887), Fields enseigne les mathématiques pendant quatre ans en Pennsylvanie avant de poursuivre ses études à Paris, à Göttingen et à Berlin. À son retour à Toronto (1902), il est engagé comme chargé de cours par le département de mathématiques de l'U. de Toronto. Il y devient professeur distingué de mathématiques en 1923. Fields milite ardemment en faveur du soutien de la recherche scientifique par l'État et le milieu des affaires, notamment auprès de l'Association des manufacturiers canadiens et des chambres de commerce. Il participe activement à la création de l'École d'études supérieures de l'U. de Toronto et d'ORTECH INTERNATIONAL. Il joue un rôle important dans l'organisation de la première réunion, après la Première Guerre mondiale, du Congrès international des mathématiciens (1924) qu'il préside. Grâce aux surplus générés par cette manifestation, il tente de fonder un prix de mathématiques qui serait remis lors des réunions du congrès, tous les quatre ans. Ces efforts aboutissent à la Fields Medal, baptisée en son honneur et attribuée pour la première fois en 1932. Fields est Membre de la Société royale du Canada (1909), de la Royal Society de Londres (1913) et membre honoraire de presque toutes les sociétés mathématiques du monde, y compris de l'Académie des sciences de l'URSS. Il est président du Royal Canadian Institute de 1919 à 1925.