Fort Niagara

Le Fort Niagara est une fortification française construite en 1726-27 située sur la rive est de la rivière Niagara à la tête du lac Ontario au nord the Youngstown, NY.

Le Fort Niagara est une fortification française construite en 1726-27 située sur la rive est de la rivière Niagara à la tête du lac Ontario au nord the Youngstown, NY. Les Français avaient d'abord construit deux forts de moins grande envergure sur le site : Fort Conti, construit par Cavalier de La Salle en 1679 et Fort Denonville, érigé par le gouverneur Denonville en 1687. Gaspard-Joseph Chaussegros de Léry a surnommé cette impressionnante construction de pierre, qui subsiste toujours aujourd'hui, le « Château français ». En juillet 1759, Fort Niagara est cédé aux Anglais après un siège et la terrible bataille de La Belle Famille.

Pendant la guerre de l'Indépendance Américaine, le Fort Niagara sert de principal dépôt de ravitaillement pour les troupes provinciales des Loyalistes, les Rangers de John Butler et leurs alliés les Sénécas, qui faisaient des incursions sur les voies de ravitaillement des troupes rebelles. Les troupes américaines l'occupent à partir de 1796, et Fort Niagara devient un point de ravitaillement important au cours de la guerre de 1812. Il a connu plusieurs batailles d'artillerie contre Fort George de l'autre côté de la rivière; finalement, les forces anglaises et canadiennes s'en emparent le 19 décembre 1813 (voir La Prise du Fort Niagara). Le fort est remis aux Américains en 1815 et demeure un poste frontalier paisible. On le développe et le fortifie pendant la Guerre civile américaine, et les troupes l'occupent pendant une bonne partie du XXe siècle. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, le Fort Niagara devient un camp de détention pour les prisonniers de guerre.

Aujourd'hui, le Fort Niagara, restauré entre 1927 et 1934, est un lieu historique (inscrit en 1980) de l'État de New, géré par l'Old Fort Niagara Association et connu sous le nom du Vieux Fort Niagara. Désigné comme un lieu historique national en 1960, l'édifice fait partie des nombreuses structures composant ce qui aussi connu sous le nom de Colonial Niagara Historic District. Parmi ses nombreuses composantes, on retrouve un centre des visiteurs où est exposé, parmi d'autres artefacts, le drapeau qui flottait lorsque le fort a été repris par les Britanniques en 1813..